in , ,

Connecter un maximum d’objets dès 2016 en France

TDF et Qowisio viennent d’annoncer la signature d’un contrat visant à héberger le réseau bas débit dans l’hexagone et de connecter le plus d’objets possible dès 2016.

Entreprise spécialisée dans le secteur du numérique, TDF permet « d’imaginer les réseaux de vos performances ». Il était donc logique pour Qowisio de choisir ce partenaire qui dispose, selon les informations sur son site,  de 9 500 sites, d’un réseau ultra haut débit et de plateformes techniques qui va lui permettre de déployer son réseau plus rapidement sur le territoire.

« TDF dispose de tous les atouts pour offrir une couverture et une qualité de service maximales à ses clients. Au quotidien, nous apprécions tout particulièrement le professionnalisme et la relation de proximité que nous entretenons avec leurs équipes. Ces qualités essentielles nous permettent de nous concentrer sur le développement de nos nouveaux services IoT, en ayant la garantie que le déploiement de notre réseau sera un succès. », explique le PDG la startup basée à Angers, Cyrille Le Floch.

Basée au coeur de la cité de l’objet connecté à Angers, la startup propose des solutions complètes, que ce soit pour la création d’objets connectés, de solutions réseaux ou cloud, pour toutes les structures qui souhaitent se développer dans l’IoT. Qowisio a d’ailleurs réalisée une levée de fonds de 10 millions d’euros en milieu d’année et rejoint la LoRa alliance pour lancer son premier réseau bi-mode UNB/LoRa. La Startup ne semble donc qu’à ses débuts et promet une belle avancée dans le monde de l’IoT.

pcloud

«Les solutions clés en main développées par Qowisio sont prometteuses et répondent à de réels besoins, exprimés tant par les collectivités que par les entreprises. Le déploiement du réseau Qowisio est un vrai défi, pour lequel TDF mobilise toutes ses expertises.», a déclaré Christine Landrevot, Directeur de la Division Télécoms et Services de TDF.

Ainsi le défi va être relevé par les équipes des deux entreprises afin de connecter, dès l’année prochaine, un maximum d’objets connectés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *