innover sur l'IOT

[Etude] L’IoT devrait générer plusieurs milliers de milliards de dollars d’ici 2020

L’Internet des Objets continue de grimper dans les sondages : ainsi selon le nouveau rapport délivré par IDC (the International Data Corporation) le marché de l’IoT passerait d’une valeur de 655,8 milliards de dollars en 2014 à 1,7 mille milliards de dollars d’ici 2020. De quoi motiver les acteurs présents ou futurs de ce marché à embrasser la révolution de l’hyperconnectivité.

iot

L’IoT de 2020 en chiffres

Le rapport publié par l’IDC est le troisième des rapports les plus récemment faits sur l’avenir du marché de l’IoT, après le Worldwilde Internet of Things Forecast 2015-2020, et le Worldwide IoT Spending Guide by Vertical. Et si l’on s’en réfère aux calculs publiés dans le rapport de l’IDC, le taux de croissance annuelle du marché de l’IoT est d’ores et déjà estimé à 16,9% par an, ce qui en fait l’un des marchés les plus constants et porteurs d’avenir aujourd’hui. Dici 2020, les objets et appareils connectés, mais également la connectivité et les services IT constitueront le segment majeur du secteur. Ces trois segments représenteront à eux seuls les deux tiers de ce marché, avec les capteurs et modules connectés représentant à eux seuls 31,8% du marché. De leur côté, les plateformes dédiées à l’IoT et autres logiciels réussiront à générer des revenus encore plus importants.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Redéfinir l’IoT

iot 2020

Dans son rapport – IDC’s Worldwide Internet of Things Taxonomy – IDC en profite pour tenter d’apporter une définition à la notion d’Internet des Objets, que nous utilisons tous à tort et à travers sans systématiquement savoir ce que l’on met sous cette appellation. Ainsi, l’IDC définit l’IoT comme un « réseau de réseaux« , de terminaux communiquant sans le concours d’une quelconque interaction humaine et en utilisant la connectivité IP. L’IoT a été identifié comme un écosystème contenant un complexe et savant mélange de technologies comprenant modules, objets,  connectivité, plateformes dédiées, stockage, serveurs, systèmes de sécurité, logiciels d’analyses et services IT. On remarque donc que la notion-clé pour définir cet ecostystèm reste selon l’IDC l’autonomie de sa « connectivité ».

Un cadre d’action pour les acteurs de demain

reunion IOT 2020

En rédigeant ce rapport, l’IDC entend également dresser un cadre permettant de catégoriser et de mieux comprendre les différents aspects et potentiels de ce marché en plein développement. C’est en tout cas ce qu’a déclaré Carrie MacGillivray, Vice-Présidente du Programme sur l’IoT et la Recherche Mobile à l’IDC. Le rapport s’est également donné comme vocation de donner des prévisions du marché en fonction des régions du monde, de même que d’offrir des projections de revenus. Il met également en lumière certaines des considérations-clé à prendre en compte pour les fournisseurs IoT, ou encore l’identification des segments moteurs ou des difficultés du marché sur la période d’étude (2015-2020) afin de guider au mieux les acteurs de l’IoT. Un rapport à découvrir de toute urgence.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *