Accueil > Business > Dell veut révolutionner l’IoT dans les trois prochaines années en investissant 1 milliard de dollars
Dell iqt iot aerofamrs voiture autonome departement iot new york

Dell veut révolutionner l’IoT dans les trois prochaines années en investissant 1 milliard de dollars

Invité par Dell à New York pour l’IQT Day, nous avons assisté à l’annonce de a création d’une division IoT dédiée à l’accompagnement de ses clients dans leur stratégie digitale. Un milliard de dollars vont être investis dans les trois prochaines années dans « l’edge computing ». Un système de contrôle à distance pour les entreprises qui fait le lien les objets connectés, les capteurs et le cloud, aussi appelé « Edge Core Cloud ». Explication.

Dell iqt iot aerofamrs voiture autonome departement iot new york

Au cours d’une journée nommée IQT Day, un jeu de mots inventé par Dell qui fait le lien entre l’IoT, les objets connectés et IQ (le quotient intellectuel), nous avons été témoins de l’engagement de Dell dans sa stratégie d’investissement dans l’internet des objets. Pas moins de 1 milliard de dollars vont être investis en trois ans pour créer une nouvelle division IoT destinée aux entreprises. Trois grandes annonces ont ensuite attiré notre attention. La première, la vision de Dell quant à l’avenir des usines connectées. En effet, l’entreprise américaine veut créer une liaison entre les objets connectés industriels, les infrastructures sur site et le Cloud. Elle définit en trois mots : Edge, Core, Cloud. La deuxième annonce concerne l’avenir des voitures autonome, précisément dans la ville de New York. La troisième concerne la vision de Dell dans l’avenir de l’agriculture hors-sol et autonome.

« Edge, Core, Cloud » ou la nouvelle ère de l’IoT grâce au Cloud

Dell iqt iot aerofamrs voiture autonome departement iot new york

Dell a décidé d’intégrer le Cloud dans la chaîne de traitement des informations entre les capteurs, les objets connectés et les centres de contrôle à distance des usines et entreprises. En intégrant cette nouvelle composante qu’est le traitement des données  massives, Dell propose à ses clients de gérer à distance la plupart des problèmes que pourrait rencontrer une entreprise connectée. L’exemple de la chaîne de montage de voiture intégrant ce système nous a été donné. Qu’elle soit installée en Europe, en Asie, en Afrique ou dans n’importe quel endroit du monde, Dell peut gérer à distance n’importe quels soucis techniques repérés par ses capteurs à l’aide d’un panneau de contrôle, l’intervention humaine étant réduite à son minimum. L’avantage d’une infrastructure centralisée sur le Cloud, c’est de pouvoir détecter n’importe quel problème sur la chaîne de montage en une fraction de seconde.

VMware IoT Control Center : un centre de contrôle sécurisé proposé par Dell

Dell iqt iot aerofamrs voiture autonome departement iot new york

Le panneau de contrôle logiciel qui permet de gérer les problèmes détectés par les capteurs et envoyés via le Cloud a un nom : le « VMware IoT Control Center »Dell propose déjà des passerelles IoT nommées Edge Gateways, qui peuvent être sécurisées et administrées via ce VMware IoT Control Center. Les serveurs utilisés par cette offre sont spécialement conçus pour l’apprentissage en différé et le machine learning. Quant à la division Dell Boomi, elle s’occupe d’interconnecter rapidement les données pertinentes afin d’enrichir l’analytique Cloud et le deep learning.

« L’IoT change fondamentalement notre vie, le mode de fonctionnement des entreprises et celui de l’ensemble du monde »,commente Michael Dell, Président et CEO de Dell Technologies. « Dell Technologies montre la voie vers une nouvelle architecture informatique distribuée qui réunit l’IoT et l’intelligence artificielle en un seul et même écosystème interdépendant, allant de la périphérie au cœur du réseau et au Cloud. Les bénéfices pour la société dans son ensemble n’en seront que plus grands. »

Les taxis sont morts, vive les voitures autonomes

Dell iqt iot aerofamrs voiture autonome departement iot new york

La conférence de l’IQT Day s’est également penchée sur l’avenir des transports. Nous avons eu droit à un film mettant en scène Jérémy Burton lui-même, le responsable marketing en chef de Dell, dans un court-métrage comparant les taxis et les voitures autonomes. Le tableau peint par Dell n’est pas en faveur des chauffeurs de Taxi, c’est le moins qu’on puisse dire. Pour une même course, le taxi est plus cher (le chauffeur de taxi ne veut pas rendre la monnaie à Jérémy Burton), le chauffeur se perd dans New York et tombe dans les embouteillages de la ville, conduit mal, roule trop vite, freine trop fort, le chauffeur est condescendant avec le client et se paye même le luxe de ne pas finir la course. Un tracker de santé nous montre même que le rythme cardiaque du passager s’emballe. Au contraire, en faisant appelle à une voiture autonome, le passager connait à l’avance ce qu’il va payer (comme une course commander avec une application de chauffeur privée), la voiture parle, prend soin de son client, évite les embouteillages et l’amène à destination très rapidement.

AeroFarms : le partenaire de Dell pour lutter contre la faim dans le monde

« Nous bénéficions également des services de conseil d’experts de Dell, tels que l’atelier IoT Vision, qui nous aide à aligner nos priorités opérationnelles et informatiques et à déterminer nos cas d’utilisation d’analyse les plus rentables. » – David Rosenberg, co-fondateur et PDG d’AeroFarms

Au cours de la conférence Dell l’entreprise a annoncé son partenariat avec Aerofarms. L’entreprise a pour but de construire et exploiter des fermes respectueuses de l’environnement à travers le monde pour permettre une production « écofriendly ». L’ambition d’Aerofarms est de nourrir les communautés avec des aliments sains, nutritifs et surtout provenant d’exploitations hors sol autogérées. Au cours de la conférence, Dell a expliqué que son système de contrôle à distance VMware IoT Control Center est extrêmement utile aux fermes de l’entreprise pour pouvoir surveiller en permanance  et à distance la bonne tenue des exploitations agricoles. De telles fermes pourraient être déployées un peu partout dans le monde et notamment dans des zones sensibles à la famine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend