in

Devenir un développeur IoT : que faut-il savoir ?

Devenir un développeur IoT

Un développeur IoT peut avoir différentes spécialités en fonction de sa mission. Ainsi, pour en devenir un, il faut commencer par choisir dans quelle branche vous souhaitez exercer.

Effectivement, la notion de développeur de l’Internet des objets peut s’appliquer à plusieurs domaines de cette technologie. Il peut, par exemple, se charger du réseau, de la sécurité, du système ou encore de la programmation des périphériques. 

Développeur IoT : en quoi consiste ce métier ?

L’IoT ou Internet des objets est une technologie populaire depuis déjà une vingtaine d’années. Elle repose sur la RFID (radio frequency identification) qui permet de stocker et récupérer des données à distance. La technologie IoT désigne un réseau d’appareils, incluant des capteurs ainsi que d’autres éléments informatiques. Ces objets sont connectés à des serveurs et des systèmes cloud pour s’échanger des données.

Entre autres, il s’agit d’une industrie qui requiert de véritables compétences techniques dans plusieurs domaines. D’autant plus que l’industrie est en évolution constante, les développeurs sont alors de plus en plus suscités.

Toutefois, le terme développeur IoT est une désignation assez vague. En effet, il existe plusieurs branches d’expertise dans l’internet des objets. Les éléments comme la sécurité, le réseau, le système, la programmation cloud et des périphériques doivent être respectivement pris en charge par des personnes qualifiées. Certes, un développeur polyvalent peut tenir différents rôles dans l’industrie de I’IoT. Mais dans la plupart des cas, il s’occupe d’une tâche bien définie.

Les missions d’un développeur IoT

Généralement, un développeur IoT est chargé de programmer des logiciels embarqués en temps réel. Il contribue également à sélectionner et mettre en place les appareils et les applications qui vont constituer l’environnement IoT. Cela implique les capteurs, les algorithmes d’apprentissage et les bases données.

Par ailleurs, d’après Kornilios Ampatzis, le développement d’un dispositif IoT se déroule en 4 étapes. Rappelons déjà qu’un développeur IoT peut être spécialisé dans une ou plusieurs de ses étapes, selon ses compétences. Autrement dit, avant de se lancer, le développeur doit choisir dans quel domaine il va se spécialiser.

Assembler les périphériques

Le périphérique IoT correspond au matériel physique qui se connecte au système. Il est relié à des capteurs afin de collecter des données. Les informations recueillies sont de nature physique, que les capteurs transforment en valeurs digitales pour les transmettre à la prochaine couche.

Il est plus courant que les périphériques utilisés soient pré-assemblés et déjà connectés à des capteurs. Toutefois, le montage des dispositifs requiert des compétences d’ingénieur en informatique ou électrique. En réalité, ce rôle n’est souvent pas tenu par un développeur.

Programmer l’appareil

Ici, de bonnes aptitudes en programmation sont nécessaires car vous devez maîtriser différents langages. Cette étape consiste à programmer la lecture des données fournies par les capteurs et les transmettre vers le serveur.

Programmer les serveurs

Là encore, vous devez avoir des connaissances approfondies en programmation. Les serveurs en question reçoivent et stockent les données recueillies par les capteurs. Ils requièrent la maîtrise des langages côté serveurs tels que PHP, ASP.NET ou Node.js ainsi que les langages de requêtes SQL.

Afficher les données pour l’utilisateur

L’utilisateur d’un dispositif IoT doit pouvoir lire et comprendre les données dans un langage naturel. Cette partie du travail vise donc à créer un interface qui permet d’afficher ces informations. Par conséquent, il vous faut une parfaite maîtrise du développement web à savoir PHP, JavaScript, HTML, CSS, MySQL, etc.

Devenir un développeur IoT

En gros, le travail d’un développeur IoT consiste donc à établir une communication entre un appareil connecté et un logiciel sur le système. Sa fonction dépend de ses compétences techniques. Néanmoins, afin d’établir de bonnes bases pour sa carrière, certains éléments importants méritent que nous y accordions plus d’intérêt. 

Les capteurs, c’est la base

Rappelons encore une fois que les capteurs assurent la transformation des données physiques en données digitales. Cette étape diffère le travail d’un développeur IoT de ceux qui œuvrent dans d’autres secteurs. En effet, avant de procéder aux codages et à la programmation, il faut commencer par comprendre le fonctionnement de ces capteurs ainsi que de la communication sans fil. Pour approfondir ses compétences en la matière, le développeur doit avoir une formation en informatique ou en génie électrique.

Dans cette alternative, il existe des organisations qui proposent des formations en ligne consacrées à l’étude des capteurs ou du développement IoT. Par ailleurs, des supports matériels sont disponibles sur le marché pour s’entraîner à pratiquer ces cours.

Les langages de programmation

D’après Sur Hinton, développeur évangéliste chez Microsoft, l’apprentissage du JavaScript est une étape indispensable pour prétendre à une carrière de développeur IoT. Ce langage de programmation dynamique est basé sur le Web et s’applique aux documents HTML. Avec ce type de langage, le développeur peut facilement traiter les données en arrière-plan et exécuter le code sur l’appareil.

En outre, Python est aussi un langage très utilisé dans la programmation. Il est en tête de liste pour programmer serveurs informatiques et de logiciels, ainsi que l’analyse de données. Entre autres, le codage avec le langage Python est plus rapide pour créer des services web, tout comme la métaprogrammation.

Optimisation de l’interface utilisateur

Il s’agit du domaine d’interaction de l’utilisateur, c’est à dire que c’est là qu’il accède aux données. Les enjeux d’une industrie IoT reposent beaucoup sur cette interface conçue par le développeur. Elle constitue un élément déterminant pour choisir parmi les différents dispositifs disponibles sur le marché. En d’autres termes, les utilisateurs seront plus conquis par une interface plus facile à comprendre et à manipuler. Le choix dépend aussi de la compatibilité de l’interface avec les systèmes d’exploitations standards.

Toutefois, le fait de simplifier l’utilisation de ces dispositifs ne se traduit pas par un assouplissement des normes de qualité. Malgré leur besoin d’une technologie pratique et maniable, les utilisateurs ne tolèrent pas les dysfonctionnements. Un bon développeur IoT doit donc être capable à la fois de concevoir un interface fiable et praticable.

Choisissez la prudence avec Raspberry Pi

Si vous n’avez pas suivi de formation en génie électrique ou en informatique, vous pouvez quand même exercer le métier de développeur IoT. Effectivement, en utilisant un Raspberry Pi, vous pourrez étudier rapidement le fonctionnement des dispositifs. Il s’agit de petits ordinateurs qui permettent de réaliser des projets IoT de manière simple. Selon Sur Hinton, écrire pour l’IoT revient à apprendre à écrire pour de plus petits et de plus lents ordinateurs. Alors, avec les bons projets et l’initiative, vous avez déjà les ressources nécessaires pour exceller dans le domaine.

Un développeur IoT doit être en formation continu

Comme nous l’avons déjà mentionné plus tôt, l’internet des objets est une industrie évolutif qui ne cesse de s’améliorer. Cela veut donc dire que les compétences que vous avez acquises préalablement doivent également évoluer au fur et à mesure. Pour rester au niveau, un développeur IoT se doit d’approfondir constamment ses connaissances. Et en plus de se former à être de plus en plus compétent, il est aussi primordial de suivre de près toutes les actualités de la technologie. De cette manière, vous pourrez adapter vos programmations en fonction des nouvelles fonctionnalités. Il serait même envisageable d’anticiper les futures améliorations nécessaires.

D’autre part, l’intégration à des communautés de professionnels œuvrant dans le domaine peut être favorable. En effet, l’échange entre développeurs et des entrepreneurs de l’IoT contribue à enrichir ses connaissances et les expériences, et par la même occasion développer de nouvelles idées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AWS dévoile un partenariat IoT avec le fournisseur de solutions agricoles Yara

IoTerop fournit le logiciel IOWA LwM2M pour les produits Cinterion de Thales