Accueil > Business > [Devoxx 2015] Agilité, Interopérabilité, Intelligence et Sécurité avec Kyokita, Surycat, Angus.AI et Evikey
Kyokita

[Devoxx 2015] Agilité, Interopérabilité, Intelligence et Sécurité avec Kyokita, Surycat, Angus.AI et Evikey

Du 8 au 10 avril 2015 se tenait au Palais des Congrès à Paris la conférence pour développeurs, le Devoxx 2015, anciennement Javapolis, créée en 2001 par l’entrepreneur belge et java-addict Stephen Janssen. L’occasion pour OBJETCONNECTE.COM de rencontrer 4 acteurs français de l’Internet des Objets : Kyokita, Surycat, Angus.AI et Evikey. 

Kyokita et son bar connecté

Kyokita est une start-up spécialisée en robotique, Big Data et objets connectés, et c’est la division R&D de Wemanity, les spécialistes français de la méthode Agile en entreprise. Ils présentaient au Devoxx un prototype non-commercial d’un bar connecté conçu avec…des bacs alimentaires, des vannes, des tuyaux, des Raspberry Pi et des tags RFID. Grâce à une application et un verre NFC, on sélectionne le cocktail (rien que des fruits ici), on positionne le verre sur l’étiquette RFID et sous les tuyaux, et le bar se met en marche. Une façon ludique de présenter leurs compétences de prototypage d’objets connectés.

En savoir plus sur Kyokita.

Surycat, par Optiflows, l’interopérabilité des objets connectés

Nous avions déjà publié un article pour parler de la levée de fonds réalisée par Optiflows. Ils étaient présents au Devoxx pour présenter leur plateforme Surycat spécialisée dans la communication M2M et adaptée à l’interopérabilité des objets connectés en milieu médical notamment et pour les entreprises en quête de solutions d’automatisation des communications inter-objets.

En savoir plus sur Surycat et Optiflows.

Angus.AI, la perception humaine appliquée aux objets

Toujours dans le corner dédié aux objets connectés, nous avons fait la connaissance de la très jeune start-up Angus.AI, une API Cloud destinée aux développeurs pour « jouer » avec le développement de compétences de perception humaine appliquées aux objets connectés. Ils présentaient leur solution grâce à une lampe connectée capable de reconnaître les mouvements, identifier les personnes et parler. Deux faciès reconnus : un sourire et un visage en colère, que la lampe intelligente commentait avec une voix de toon zézayante : « Ze voi quelque soze bouger !« 

Angus.AI
Crédit Photo : Twitter/Aurélien Moreau

Au-delà de la reconnaissance faciale et de l’identification des mouvements, la solution d’Angus.AI permet via un SDK (Kit de développement) d’intégrer à un hardware la capacité de reconnaître l’âge d’une personne, ses variations émotionnelles, sa taille, son genre et son déplacement dans l’espace.

Pour en savoir plus sur Angus.AI.

Evikey, la clé USB coffre-fort

A l’occasion du Devoxx, Freemindtronics proposait aux hackeurs en herbe ou confirmés de venir tenter de pirater la clé USB française ultra-sécurisée Evikey, pour gagner un séjour en château. Une fois de plus, aucun gagnant à l’occasion de ce salon, mais les plus hardis qui ont au moins tenté ont pu participer néanmoins à un tirage au sort.

Pour en savoir plus sur les événements du Devoxx France, retrouvez le Devoxx sur Twitter : #DevoxxFr et leur site : Devoxx France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend