Accueil > Tech > Sécurité > DJI se prépare à ouvrir une ligne de production aux Etats-Unis
drone dji

DJI se prépare à ouvrir une ligne de production aux Etats-Unis

Cette semaine, DJI a annoncé vouloir assembler ces produits destinés au marché américain en Californie. Un projet envisagé depuis l’année dernière.

Alors que DJI a annoncé le lancement d’une offre pour les gouvernements, le fabricant de drones se prépare à créer une ligne de montage aux États-Unis. Les autorités du pays comptent utiliser les engins de la marque chinoise dansdes opérations de surveillance et de sécurité.

Une décision motivée par des allégations

Cependant, le Sénat considère que le maintien de la production en chine serait une menace pour la sécurité du territoire. Il y a un mois, le comité avait diffusé une alerte concernant les risques provoqués par le fait d’utiliser un UAV DJI. Le sénateur républicain Rick Scott souhaite que le Congrès interdise la vente de drones conçus en Chine aux États-Unis. Ed Markey, lui évoque les inquiétudes des Américains concernantla sécurité et la confidentialité de leurs engins volants pour la plupart chinois.

Ce à quoi le fabricant avait répondu le 24 juin dernier :

“Les drones DJI ne partagent pas les journaux de vol, les photos ou les vidéos à moins que le pilote du drone n’ait délibérément choisi de le faire. Ils n’envoient pas automatiquement des données de vol vers la Chine ou ailleurs. Ils ne transmettent pas automatiquement des photos ou des vidéos sur Internet. Ces données restent uniquement sur le drone et sur l’appareil mobile du pilote. DJI ne peut pas partager les données clients qu’il ne reçoit jamais.”

DJI ne veut pas perdre son marché principal

Dans un même temps, le fabricant souhaite rassurer les autorités. DJI doit alors revoir toute sa logistique. Ce sera sa première chaîne de montage en dehors de Shenzhen en Chine. A Tencent News, DJI a déclaré que cette usine répondra “à la demande grandissante du marché”. Cela fait suite à des tests d’assemblage réalisés en janvier dernier. Les ministères américains concernés doivent encore approuver la mise en place d’une telle chaine de production.

De son côté, Donald Trump estime que la Chine provoque une concurrence déloyale. Il veut augmenter les taxes douanières de 200 milliards de dollars sur les produits chinois. Cette menace semble motiver cette délocalisation. Selon les dernières études, le droniste détient 70 % de parts de marché aux États-Unis. DJI pourrait ainsi éviter une surtaxation éventuelle. Plusieurs officiels Américains ont salué sa décision de fabriquer ses drones dans le pays de l’oncle Sam.

Sources & crédits Source : Zdnet.com, The New York Times - Crédit : Photo : The lazy Artist Gallery - Pexels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend