in

Drones : des ailes avec les capacités des ailes de criquet, c’est possible

Ailes de drones basées sur celles des criquets

Une équipe de chercheurs de l’université de Lincoln aux États-Unis et de l’université des sciences et technologies de Huazhong et de l’université de Guangzhou, toutes deux en Chine, a mis au point un moyen de fabriquer des ailes de drones ayant les propriétés d’une aile de criquet. Une technologie qui permet aux drones de planer sur de longues distances.

Dans son article publié dans la revue Royal Society Open Science, le groupe décrit comment il a mis au point sa technique et comment elle a fonctionné lors des tests.

Des recherches sur la manière dont les criquets volent

Des recherches antérieures ont montré que les criquets sont capables de voler sur de longues distances. Ils sont effectivement capables de tirer parti des courants d’air et des caractéristiques d’essaimage de leur espèce.

pcloud

D’autres recherches encore plus antérieures ont également montré que le fait d’imiter des créatures naturelles peut parfois porter ses fruits lors de la construction de machines humaines. Dans le cadre de cette nouvelle étude, les chercheurs sont partis de l’idée que les drones ou les avions dotés de certaines des caractéristiques des criquets pourraient être plus performants en matière de vol plané. Une caractéristique que les constructeurs d’avions convoitent également, car elle permet de réduire la consommation de carburant et le bruit. Mais au lieu de concevoir un avion avec des ailes inspirées des criquets, les chercheurs ont examiné plusieurs des caractéristiques de ces ailes. Ils ont de ce fait pu mettre au point des moyens de fabriquer des copies tirant parti de leurs propriétés particulières, tant pour les drones que pour les petits avions.

Pour créer de meilleurs drones

Pour y arriver, les chercheurs ont étudié de près les caractéristiques des ailes de criquets qui leur permettent de si bien planer. L’objectif étant de faire des machines volantes de fabrication humaine de meilleurs planeurs. Ils ont ainsi constaté que les ailes des criquets sont faites d’un matériau très fin et léger, avec des veines spécifiques (pour transporter l’hémolymphe). Ce qui leur a permis de créer des reproductions numériques en 3D, puis les ont agrandies. Ils ont ensuite utilisé les images pour créer des moules pouvant être utilisés pour créer des ailes thermoformées. Les ailes ont ensuite été taillées à l’aide d’un laser et gravées pour reproduire les motifs trouvés sur les ailes de criquets. L’équipe a ensuite fabriqué plusieurs prototypes de différentes épaisseurs et de différents poids, afin de déterminer lequel avait la bonne rigidité.

Les tests de leur procédé de fabrication ont montré qu’il s’agissait d’un moyen viable de produire des ailes utilisables pour les drones et les petits avions. D’autres travaux devront être effectués pour vérifier que de tels engins bénéficient de la conception des ailes inspirée par les criquets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *