in

[Etude] Quand les entreprises sous-exploitent leurs données

big data

Les entreprises ont-elles toutes compris les enjeux du Big Data et sont-elles à la pointe du stockage et traitement de données ? Deux études récentes semblent prouver le contraire.

Entreprises et Big Data : le rendez-vous manqué

Le Big Data constitue l’une des plus grandes richesses des entreprises, à condition de savoir s’en servir et de posséder les bons outils. Or une étude réalisée par le cabinet Institute of the Future et commandée par EMC révèle que seules 24% des entreprises se jugent  » très efficaces » pour transformer les données clients en « informations pertinentes« . L’étude, menée sur 3600 cadres venant de 18 pays différents, présente des résultats pour le moins étonnants à l’ère où des outils tels que le Big Data ou encore le Cloud computing sont censés faire partie du vocabulaire courant des entreprises.

big data données
Les données collectées par les entreprises laissées au tiroir ?

Quid du cloud computing ?

Et le Cloud n’est pas forcément mieux loti dans le cœur des entreprises. Selon une étude menée par l’Insee, les entreprises peinent également à s’y convertir. Seulement 12% des entreprises françaises l’auraient adopté ( en tenant compte des sociétés d’au moins 10 personnes), contre 21% en Belgique ou encore 40% en Italie. Les motifs d’une telle timidité face au cloud ? Les risques de sécurité liés à la collecte des données, de localisations ou encore des incertitudes légales qui ont été pointés du doigt par les sondés comme étant les principales causes d’inquiétudes liées au cloud computing. 

pcloud

entreprise

Des données non négligeables

Pourtant les apports relevés par les usagers des outils de stockage et traitement de données sont très loin d’être négligeables. Et les chiffres cités plus haut semblent bien paradoxaux quant on sait que près de 96% des sondés pour l’étude de l’Institut of the Future ont par ailleurs reconnu que les nouvelles technologies avaient changé les pratiques de leurs entreprises.

Le temps est loin où l’on ne pouvait qu’envisager les retombées produites par le Big Data : aujourd’hui c’est sur cette base de « méga données » que se basent les grands groupes pour réduire les risques, faciliter les prises de décision ou encore réaliser des prédictions fondées sur une connaissance « client » de plus en plus aboutie et personnalisée. Alors que seulement 12% des entreprises disent utiliser efficacement l’analyse prédictive permettant de repérer de nouvelles opportunités, ne serait-il pas grand temps pour les entreprises d’emprunter véritablement le virage du Big Data et du cloud computing ? Un virage incontournable pour celles et ceux qui souhaitent rester dans la course d’un univers de plus en plus concurrentiel.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *