in

ESL : la récolte d’énergie influencera l’avenir des achats de Noël

L’utilisation de l’étiquette électronique programmable (ESL) peut changer le paysage de la vente au détail. En effet, cette approche offre aux consommateurs la meilleure expérience d’achat possible en définissant le concept de vente au détail en magasin tout en préservant l’environnement.

Pendant la période des fêtes de fin d’année en particulier, les promotions, les remises et les réductions de prix sont légion. Et si les clients les apprécient souvent, cela se révèle parfois épuisant pour les employés qui doivent constamment changer les étiquettes de prix. C’est là que l’ESL  entre en jeu.

ESL : système de tarification dynamique

Le principal avantage des étiquettes électroniques est la possibilité d’appliquer automatiquement et rapidement les mises à jour à tous les produits. Cependant, beaucoup de ces dispositifs fonctionnent sur piles. Cela crée un autre casse-tête pour les employés du magasin, qui doivent remplacer les piles, tout en étant coûteux à l’achat.

Une alternative consiste à utiliser des ESL avec une technologie de collecte d’énergie. Cette dernière peut prolonger considérablement la durée de vie de la batterie de ces appareils. Cela signifie que les employés n’ont pas à se soucier de changer les piles tous les quelques mois pour les milliers d’ESL dans le magasin.

Les économies réalisées par cette méthode sont considérables, sans compter l’impact environnemental positif lié à la réduction des coûts et des déchets de piles. Au cours de la prochaine saison des achats, il est prévu que l’utilisation d’étiquettes de prix électroniques et d’autres panneaux de signalisation numérique s’intensifie.

pcloud

Ces progrès résultent des avancées des systèmes de récupération d’énergie, des solutions Bluetooth à faible consommation et de la technologie de réveil à la demande. Cette combinaison permettra des mises en œuvre rentables et de plus en plus efficaces de la signalisation électronique, bouleversant ainsi le secteur de la vente au détail.

Comment fonctionne la collecte d’énergie ?

Un dispositif peut exploiter de multiples sources pour fournir suffisamment d’énergie afin de le faire fonctionner en permanence, avec ou sans batterie. Ces solutions comprennent les radiofréquences (RF), l’énergie photovoltaïque, l’énergie thermique et le mouvement.

D’ailleurs, la récolte d’énergie contrôlée résout certains des problèmes posés par le système de récupération de l’énergie ambiante volatile. Cette approche garantit une fonctionnalité robuste tout en réduisant la dépendance du système à l’égard des batteries.

Par conséquent, les détaillants pourront mettre en œuvre des ESL sans effort et sans se soucier du temps et des coûts de maintenance futurs. La clé de cette intégration concerne la mise en œuvre de la radio à faible consommation pour la norme Bluetooth 5.0. La technologie de réveil à la demande en fait également partie.

La plateforme Bluetooth 5.0 permet d’améliorer radicalement les performances énergétiques tout en maintenant une conformité totale avec les normes. Elle possède :

  • une portée quatre fois plus grande,
  • une vitesse deux fois plus élevée
  • et une bande passante huit fois plus large que ses prédécesseurs.

Quant à la fonction de réveil à la demande, elle met en œuvre deux niveaux d’écoute. Elle offre ainsi à la radio deux paires d’oreilles. De ce fait, cette combinaison dynamique de Bluetooth 5.0 à faible consommation et de réveil à la demande fait baisser jusqu’à 100 fois le débit des appareils par rapport aux solutions traditionnelles. Cela signifie que les batteries durent toute la vie de l’appareil ou que certains peuvent fonctionner sans aucune batterie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *