in

Everactive fabrique des capteurs IoT ne nécessitant pas de batterie

Everactive

La startup Everactive affirme pouvoir déployer des capteurs auto-alimentés pour gérer les tâches IoT de faible intensité. En fait, ces dispositifs éliminent le besoin de batteries ou d’alimentations électriques câblées. Ils ajoutent un nouveau niveau de flexibilité aux déploiements IoT.

Ben Calhoun et Dave Wentzloff, deux diplômés du MIT sont les fondateurs d’Everactive, une startup de fabrication d’appareils IoT. Les modules de capteurs peuvent créer leur propre énergie à partir de diverses sources. Notamment l’énergie solaire intérieure, le gradient thermique différentiel et les vibrations. 

En outre, ces capteurs peuvent surveiller la température, l’humidité, les niveaux de lumière, les vibrations, les mouvements, le son, la pression et le gaz, entre autres.

Everactive fonctionne sans batterie

Non seulement la société s’attaque au problème de l’alimentation du côté de l’offre, mais elle se penche également sur celui des besoins. En effet, elle offre la possibilité de réduire la quantité d’énergie dont les capteurs ont besoin. Cette startup utilise des récepteurs inférieurs à un micro watt pour leurs radios et circuits intégrés à très faible puissance.

Les dispositifs utilisent l’énergie du gradient thermique et l’énergie solaire d’intérieur pour produire de l’électricité, c’est-à-dire l’utilisation de la chaleur résiduelle générée, par exemple, dans les usines. Aucune de ces deux techniques ne génère beaucoup d’énergie, qui n’est toutefois pas nécessaire pour les capteurs d’Everactive.

L’énergie à gradient thermique et l’énergie solaire intérieure constituent des technologies relativement connues. Cependant, c’est en les combinant avec des dispositifs à très faible consommation d’énergie que l’entreprise peut fournir des capteurs IoT autoalimentés.

Everactive se présente comme une solution complète, envoyant les données des capteurs à une passerelle sur site qui peut gérer des centaines de capteurs à la fois, selon l’entreprise. La portée de diffusion d’un capteur est de 800 pieds grâce à un protocole sans fil propriétaire. Ce dernier a été réduit en éliminant certaines étapes de transmission consommatrices d’énergie. 

Le protocole fonctionne sur une fréquence sub-GigaHertz qui se propage bien à travers les murs et autres objets. La passerelle se connecte au back-end Evercloud d’Everactive pour la surveillance et l’analyse.

La valeur réelle des capteurs IoT auto-alimentés

Selon l’entreprise, la caractéristique principale des capteurs IoT auto-alimentés est la réalisation d’économies opérationnelles. Un déploiement de plusieurs milliers de détecteurs alimentés par batterie représente en effet des frais de remplacement significatifs et permanents. En outre, cette technologie rend certains cas d’utilisation de l’IoT beaucoup plus pratiques qu’ils ne le seraient autrement.

Changer les batteries d’un capteur qui surveille une opération au bord d’un volcan, par exemple, peut être dangereux. Cependant, le fait de disposer d’un appareil auto-alimenté peut apporter une aide précieuse aux utilisateurs qui utilisent des dispositifs dans des endroits tout aussi éloignés ou dangereux.

Actuellement, le produit phare de l’entreprise se compose d’un système de surveillance des purgeurs de vapeur et des vannes automatiques. Au fait, ceux-ci permettent notamment d’évacuer les déchets d’un système de vapeur sans risquer de provoquer une perte de chaleur.

Grâce à des capteurs autonomes qui suivent les niveaux de température et d’humidité, il devient possible de détecter les problèmes potentiels au moment où ils se produisent.

Les autres applications, comme le contrôle à distance des actifs, sont en cours de développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.