fonds iot

Levées de fonds IoT : computer vision et traçabilité par RFID à l’honneur !

Comme chaque semaine, nous récapitulons les levées de fonds IoT importantes de la semaine. On retrouve donc Chronocam avec 15 millions d’euros, PointGrab avec 7 millions de dollars et Biolog-iD avec 7 millions de dollars levés. 

Chronocam – 15 millions d’euros

chronocam-dark

Chronocam, une entreprise spécialisée dans le développement de solutions de computer vision, vient d’annoncer une levée de fonds en série B de 15 millions de dollars. Les investisseurs principaux sont Intel Capital, iBionext, 360 Capital, CEAi et le Groupe Renault.

Installez le VPN le plus RAPIDE de la planète !
Pour 3,11€ par mois seulement

Avec ces fonds, Chronocam accélérera la mise en marché de ses produits et étoffera ses équipes d’experts. L’entreprise va également profiter de cette levée de fonds pour accélérer le développement et la commercialisation de sa technologie de détection et de traitement par  computer vision. La société veut s’étendre aux Etats-Unis et en Asie. Les solutions de l’entreprise sont intégrées dans différentes applications et sont notamment utilisées dans les domaines de l’automobile et de l’IoT.

PointGrab – 7 millions de dollars

pointgrab-converts-human-gesture-to-digital-commands-flex_5

Le startup spécialisée dans les smart buildings PointGrab a levé 7 millions de dollars auprès des principales sociétés d’éclairage, dont Phillips Lightings et la société de capital risque japonaise Mitsubishi UFJ Capital et ABB Technology Ventures.

Le produit le plus remarquable de PointGrab est Cognipoint, un capteur intelligent. Cognipoint se connecte à des éclairages et de thermostats pour suivre les activités des occupants dans un bâtiment, afin d’économiser de l’énergie, réduire les dépenses et améliorer la sécurité. Fondée en 2012, PointGrab est maintenant installée dans de nombreux sites dans le cadre de projets en cours.

Biolog-iD – 7 millions d’euros

aaeaaqaaaaaaaazhaaaajdc3ytqwmtgxlte4zmutndllyy1imwu2lwrlmjeyzjk0mja1za

La startup Biolog-iD, spécialisée en solutions de traçabilité par RFID pour les produits sanguins, vient de lever 7 millions d’euros auprès de Xerys Gestion. Ces fonds ont pour principal but de permettre à l’entreprise d’accélérer son développement à l’international, l’étranger représentant 45 % de son activité aujourd’hui. La société propose également de la traçabilité pour le plasma destiné au fractionnement.

Le développement de la société à l’international va concerner les globules rouges et les plaquettes destinées à la transfusion. En 2015, Biolog-ID avait conclu un partenariat stratégique avec le groupe LFB pour la mise en place d’une solution de traçabilité par RFID sur l’ensemble des poches de plasma.

Decisive Farming – 6 millions de dollars

decisive-farming-logo-2x

La startup Decisive Farming a levé 6 millions de dollars en série A. Le financement provient de McRock Capital Corporation, un gestionnaire de fonds en capital risque basé à Toronto axé sur l’IoT industriel.

Cette startup agritech offre aux agriculteurs et aux fournisseurs de services agricoles des solutions de précision et des outils logiciels mobiles basés sur le Cloud, afin pour rendre leurs entreprises plus rentables.

Le produit phare de Decisive Farming, Optimisation RX, utilise l’analyse des sols et la cartographie SIG pour aider les agriculteurs à semer et fertiliser efficacement leurs récoltes pour qu’ils maximisent leurs profits. La société a développé une application logicielle appelée My Farm Manager, basée sur un Cloud IoT industriel. Cette solution relie le personnel, les fournisseurs de services et les données pour gérer et optimiser des exploitations agricoles.

Relayr – 2,3 millions de dollars

relayr

La startup berlinoise Relayr vient de clôturer une levée de fonds de 2,3 millions de dollars auprès d’investisseurs non identifiés aux Etats-Unis et en Suisse. Relayr a émergé plus tôt cette année avec Wunderbar, un kit de développement avec des modules ressemblant à une barre de chocolat emballée avec du Wi-Fi, du Bluetooth et une foule de capteurs embarqués.

Après avoir amassé plus de 100.000 dollars sur le site de crowdfunding Dragon Innovation, Wunderbar a obtenu un contrat de distribution exclusif avec le détaillant d’électronique Conrad Electric.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *