in ,

Levées de fonds IoT : les startups améliorent la productivité des entreprises

fonds iot

Fin de semaine, il est temps de récapituler toutes les levées de fonds importantes. A l’honneur, on retrouve plusieurs startups spécialisées dans les plateformes IoT destinées aux entreprises. En tête du classement, on retrouve InfluxData avec 16 millions de dollars levés, Brava avec 12 millions de dollars ou encore Mavrx avec 10 millions de dollars. 

InfluxData (Etats-Unis) – 16 millions de dollars

influxlogo

On parle beaucoup des voitures autonomes dans lesquelles il sera possible de dormir. Les startups tentent de développer des solutions permettant de sauver le conducteur s’il est en proie à un accident. Grâce aux données récoltées et analysées, le véhicule a la capacité de freiner ou changer de direction seul. A ce jour, les solutions proposées par Oracle et SQL ne suffisent pas.

La société InfluxData pourrait détenir la solution pour pallier à ce problème. Pour cela, la société vient de clôturer une levée de fonds de 16 millions de dollars avec la participation de Battery Ventures, Mayfield, Trinity Ventures et Bloomberg Beta.

Plus précisément, InfluxData traite des différents problèmes liés aux séries de données chronologiques. Les bases de données traditionnelles peuvent rapidement se retrouver surchargées lorsqu’il faut traiter des données continues en temps réel. InfluxData propose donc une technologie qui prend en charge la construction d’outils de suivi personnalisés, de plus en plus en vogue avec l’évolution rapide de l’IoT.

Le véhicule intelligent n’est pas le seul secteur ayant besoin de traiter un nombre de données trop important pour les technologies existantes. Par exemple, les solutions IoT comme la surveillance de la pression des conduits d’eau et dans les exploitations pétrolières, balayent les bases de données traditionnelles pour les séries de données chronologiques.

Brava (Etats-Unis) – 12 millions de dollars

v1zlivnfl150ypljq8sa

L’une des levées de fonds les plus importantes de la semaine est celle de Brava, une société axée sur les appareils de cuisine. La société vient de lever 12 millions de dollars en série A, dans un tour animé par True Ventures, Rob Reid le fondateur du service de musique Rhapsody et Aileen, fondateur et partner à Cowboy Ventures.

Malgré le montant de la transaction, la société reste très discrète sur sa technologie. Selon True Ventures, l’objectif de Brava est de réinventer les machines connectées que nous utilisons en cuisine, car elles peuvent connaître une nouvelle révolution. Cette startup pourrait révolutionner la façon de faire la cuisine, comme Ring l’a fait avec la surveillance vidéo. Fondée en 2015, Brava a été lancée par John Pleasants, Dan Yue et Thomas Cheng. Affaire à suivre.

Mavrx (Etats-Unis) – 10 millions de dollars

xpkwpmj8ljziljzrf0tn

Basée à San Francisco, Mavrx est un fournisseur d’imagerie agricole. La société a levé 10 millions de dollars en série A, selon un article sur son blog. L’investissement a été mené par Eclipse Ventures , Bloomberg Beta et Visionnaire Ventures. Cette société utilise l’analyse d’image et la donnée pour apporter des pistes de réflexion pour l’industrie mondiale de l’agriculture.

Le travail consiste à connecter le monde de l’agriculture et le monde du Big Data pour améliorer la productivité dans les cultures et la gestion des terres.

BrightVolt (Etats-Unis) – 5 millions de dollars

default

Le pionnier du lithium polymère BrightVolt vient de lever plus de 5 millions de dollars pour intégrer sa technologie de batterie flexible dans des applications IoT comme les capteurs, les étiquettes, les dispositifs médicaux et les wearables.

Cet investissement en série B a principalement été soutenu par New Ventues Sciences. Ces fonds serviront à la startup pour se développer sur le marché mondial et accélérer sa capacité à diriger le développement de nouvelles batteries dans le but de répondre aux besoins des industriels pour des batteries plus sûres, plus petites et plus puissantes.

Contrairement à certaines batteries inflammables et toxiques lorsqu’elles sont en contact avec l’environnement, BrightVolt propose des batteries plus fiables à intégrer dans des cartes de sécurité, par exemple.

Connit (France) – 3 millions d’euros

logotransparent

Connit est une startup toulousaine qui met l’Internet des Objets au service de la gestion des réseaux d’eau, du monitoring des bâtiments et de la maintenance industrielle. L’entreprise vient de clôturer une levée de fonds de 3 millions d’euros.

Cette levée de fonds a été menée par Engie, qui mise sur l’IoT industriel en accompagnant le développement de cette startup proche de SigFox. Une chose est sûre, la communauté d’entreprises su sud-est toulousain, appelée IoT Valley, intéresse toujours autant les grands groupes.

On retrouve également la société de gestion Emertec et le Groupe Claire comme investisseurs secondaires. Connit a aujourd’hui la possibilité de déployer ses solutions sur le réseau LoRa, bien que ses projets soient concentrés sur le réseau SigFox.

Par exemple, Connit a comme projet de superviser l’état de fonctionnement des bornes de recharge pour les véhicules électriques Nissan, en collaboration avec Odéolis. De plus, Connit propose des solutions de télé-relève de l’eau à partir de modules énergétiques d’une autonomie de 15 ans. 30.000 compteurs ont déjà été déployés depuis 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.