protection virus

Foresight de WISeKey, un système d’alerte IoT en développement pour limiter les futures épidémies

WISeKey, le spécialiste de la technologie blockchain et de la cryptographie de l’IoT, indique qu’il progresse sur le développement de Foresight, un système qui pourrait détecter la propagation de nouveaux virus. Le dispositif pourrait également donner des indications sur le verrouillage des zones infectées.

Identifier rapidement voire instantanément les zones de quarantaine potentielles

Les capteurs IoT qui surveillent la température corporelle en temps réel et mis en œuvre à grande échelle pourraient fournir des données de géolocalisation. Celles-ci permettraient d’identifier rapidement voire instantanément les zones de quarantaine potentielles. L’idée est d’arrêter les virus émergents avant qu’une pandémie ne puisse s’installer.

La société de sécurité IoT WISeKey travaille sur une telle solution en utilisant un réseau de milliards de capteurs IoT intelligents interconnectés. Cela permettrait de détecter la propagation des virus en combinant l’identité numérique anonymisée avec le comportement d’une personne. Le système Foresight qui utilise les outils de sécurité IoT de WISeKey, est développé en partenariat avec des entreprises comme IBM, Microsoft, AWS, SAP et d’autres.


Découvrez notre lead marketplace I.T


WISeKey ne lésine pas sur la sécurité de sa solution IoT

Avec ce type de système, le problème de confidentialité des données se pose toujours. Pour cette solution, le problème se porte précisément sur la confidentialité de l’emplacement et de la confidentialité des dossiers médicaux.

Comment surveiller le comportement d’un individu et en même temps permettre une mise en œuvre rapide de l’appareil à l’échelle mondiale sans compromettre cette confidentialité ? WISeKey va donc intégrer une meilleure sécurité IoT à sa solution. Cette sécurisation implique l’utilisation de la technologie blockchain et de l’intelligence artificielle.

Aperçu du principe de fonctionnement du système de suivi de WISeKey

WISeKey prévoit de distribuer des capteurs IoT et une application appelée WIShelter au public. Cet ensemble mesure la température humaine et fournit des données de géolocalisation. Ces données seraient ensuite analysées à grande échelle et utilisées pour identifier les points chauds viraux émergents.

Dans cette phase du développement du projet, WISeKey a fabriqué un appareil. Il s’agit d’un capteur de température RSL10 N34TS108 d’ON Semiconductor, associé à la balise Bluetooth basse consommation de classe BLE IT-005 IP68 de Tatwah. Le tout est combiné au VaultIC407. C’est un kit de sécurité IoT de WISeKey. Celui-ci comprend un circuit intégré monté de petite taille avec des services et des algorithmes cryptographiques, ainsi qu’une authentification basée sur un mot de passe et un certificat. À cela s’ajoutent une résistance aux attaques de puce et à la falsification.

Des données analysées via des registres distribués sécurisés

Les données collectées à partir de l’appareil seraient relayées vers une passerelle de communication locale au domicile d’un individu. Elles seront ensuite transmises à un serveur Health Delivery Organization (HDO) via un réseau 5G. D’autres réseaux pourraient également être utilisés.

Les clés cryptographiques protégeront les données du serveur HDO et la technologie de blockchain WISeKey sera utilisée pour rendre les données disponibles de manière omniprésente pour analyse via des registres distribués sécurisés. WISeKey a déclaré que la technologie de son module VaultC407 est déjà utilisée dans les cartes d’identité nationales de santé.

L’IoT ne tiendra sa promesse que si les appareils connectés, les données qu’ils génèrent, les applications commerciales qui contrôlent ces appareils et les services qui les entourent peuvent être entièrement sécurisés et fiables, selon WISeKey.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *