general motors taxi connecte

General Motors va tester des taxis autonomes cette année

General Motors s’associe à Lyft et Chevrolet pour tester un taxi connecté dans le courant de l’année. Coût de l’opération pour le champion de l’automobile américain : 500 millions de dollars. 

General Motors, l’un des plus gros constructeurs d’automobiles dans le monde et Lyft, entreprise de services de transport s’associent pour développer des véhicules autonomes et électriques sur le modèle du taxi connecté.

Un conquérant de plus sur le marché des véhicules autonomes

Cette collaboration s’est concrétisée il y a quelques mois lorsque General Motors a investi 500 millions de dollars dans Lyft, entreprise dont les services concurrencent directement ceux d’Uber. Cet apport financier, selon le président de GM, représente symboliquement une stratégie de collaboration sur le long terme avec Lyft. Ce marché des véhicules autonomes semble être porteur, par conséquent les deux firmes affirment prendre les devants tant qu’il en est encore temps.

En effet, ce nouveau marché des véhicules à conduite autonome représente une opportunité pour bien d’autres géants industriels que General Motors et Lyft. En effet, ce projet vient aussi concurrencer celui de Google avec Pacifica, et même celui d’Uber qui est en train de développer par lui-même cette technologie.

Concrètement, ce projet prendra la forme d’un service de taxis autonome de la gamme Chevrolet que Lyft proposera avec une application. Les véhicules bénéficieront de la technologie de GM basée sur le même principe que sa voiture électrique Bolt. Les tests se dérouleront à South Central et auront lieu au cours de cette année. Ainsi, les deux entreprises semblent vraiment allier deux domaines de compétences complémentaires qui pourraient bien révolutionner « ubériser » Uber.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *