Accueil > Business > La Google Car serait désormais capable de détecter les cyclistes
google car iot startup voiture artificielle

La Google Car serait désormais capable de détecter les cyclistes

Dans le cadre d’événements ayant fait polémique autour des voitures autonomes, Google a tenu à démontrer que la Google Car était capable de prendre en compte les cyclistes présents sur la route. De quoi rassurer les acheteurs.

Les cyclistes font face à de nombreux de dangers lorsqu’ils partagent la route avec les voitures. En général, il arrive que les conducteurs ne fassent pas attention à eux, c’est pour cela que Google a voulu s’assurer que la Google Car y prêterait davantage attention.

Dans un rapport mensuel, le géant de l’Internet a expliqué comment il avait programmé son système de conduite autonome à reconnaître les cyclistes.

google_car_velo

La Google Car est capable de détecter les différents signes de main du cycliste

Cette voiture autonome est capable de détecter si les cyclistes passent sur la voie centrale. Elle est capable d’analyser une variété de signaux de cyclistes, comme une indication que le cycliste veut se déplacer sur une autre voie. Google a programmé son logiciel pour stocker les différents signaux de la main, ce qui signifie que si le cycliste se déplace vers une nouvelle voie deux minutes plus tard, la voiture se souviendra du signal.

Google a donné deux exemples pour prouver que sa voiture autonome est très prudente face aux cyclistes. Si elle remarque une voiture garée avec la porte ouverte sur la droite, elle ralentira pour laisser passer le cycliste sans risque de collision. Le second exemple, montré lors du SXSW Interactive 2016, est que la voiture a la capacité de reconnaître un cycliste en sens inverse et de freiner immédiatement.

Google a également commencé à intégrer une nouvelle technologie de machine learning pour reconnaitre les différents types de vélos. La voiture pourra donc adapter ses réactions en fonction du type de la vitesse et de la taille du vélo.

Fournir des assurances pour les cyclistes montre que Google ne laisse aucun détail au hasard. Ces précautions sont à prendre, car l’IoT a également le développement durable comme objectif. Avec le premier accident mortel en voiture autonome, Google cherche à rassurer quant à la fiabilité de ses véhicules, avant de commencer à collaborer avec d’autres constructeurs automobiles.

Toutefois, Google a signalé deux incidents mineurs en juin, tous deux à Austin au Texas. Ayant eu lieu lorsque le véhicule était en mode autonome, les collisions n’ont entraîné aucune blessure.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend