in

Google va fabriquer sa propre puce, Google Tensor pour son smartphone Pixel

système de navigation Google Tensor

Google a dévoilé lundi un nouveau smartphone phare Pixel alimenté par sa première puce mobile, Google Tensor. Un smartphone censé mettre l’intelligence artificielle dans les mains des gens.

Google Tensor : un nouveau système mobile sur puce

Les modèles Pixel 6 attendus courant cette année, avec une capacité 5G wireles ultrarapide, feront leurs débuts avec la nouvelle puce Tensor de Google. Il s’agit d’une puce conçue sur le modèle des processeurs que le géant du Web a fabriqués en interne. Son objectif est de permettre aux ordinateurs de penser davantage comme les gens.

« Il s’agit essentiellement d’un système mobile sur puce conçu autour de l’intelligence artificielle », a déclaré Rick Osterloh, premier vice-président de Google devices, lors d’une réunion d’information au siège de la société dans la Silicon Valley.

pcloud

« Nous sommes très enthousiastes à ce sujet. Nous préparons le terrain pour vraiment développer l’activité. »

Pixel 6 : une véritable vitrine pour le nouveau système d’exploitation de Google

La ligne Pixel de Google a capturé une maigre part dans le marché mondial des smartphones. Un marché dominé à titre de rappel par Samsung, Apple et les fabricants chinois. Les téléphones Pixel ont été considérés comme un moyen pour Google de montrer les capacités de son système d’exploitation mobile. Ce qui établit notamment une norme pour les autres fabricants de smartphones.

« Nous avons toujours pensé à nos produits matériels dans le contexte de faire avancer l’informatique », a déclaré Sundar Pichai, directeur général de Google.

« Notre puce Google Tensor personnalisée, dont la fabrication a duré quatre ans et qui s’appuie sur deux décennies d’expérience informatique de Google, fait exactement cela. »

Le mélange matériel et logiciel du Pixel 6 augmente la capacité du smartphone à comprendre ce que les gens disent dans une autre étape vers un avenir d’« informatique ambiante », selon Osterloh.

L’expression fait référence à la possibilité d’accéder à Internet ou à la puissance de calcul de manière conversationnelle à tout moment. Un peu comme ce qui décrit dans le film de science-fiction et de romance de 2013 « Her ».

« C’est essentiellement cette notion que vous devriez être en mesure d’interagir naturellement avec les ordinateurs tout autour de vous. Nous voyons le téléphone mobile comme le centre de tout cela dans un avenir prévisible », a déclaré Osterloh.

La puce plus intelligente a également été mise à contribution pour améliorer les capacités photo et vidéo. Ce qui répond à la tendance actuelle au partage d’images et de courts extraits en ligne, comme l’a montré une démonstration.

Un ensemble de capteurs pour la photographie se trouve dans une bande à l’arrière du smartphone. Le Pixel 6 dispose effectivement d’un écran de 6,4 pouces bord à bord. Le modèle Pro étant légèrement plus grand.

Google Tensor : une sortie en pleine pénurie de puce

Le passage de Google à Tensor intervient alors que le monde est confronté à une pénurie mondiale de puces. Cette pénurie qui entrave notamment la production de produits allant des voitures aux ordinateurs.

« D’une certaine manière, c’est une chance dans la mesure où nous contrôlons en quelque sorte notre propre destin », a déclaré Osterloh à propos de la pénurie de puces.

« Nous pensons pouvoir nous en sortir et voir la situation s’améliorer vers la fin de l’année ».

La date de sortie et le prix du Pixel 6 n’ont pas été divulgués.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *