in

L’iceberg de l’IoT : un écosystème mondial favorisant la progression des entreprises

L’engagement continu de l’industrie mobile envers le portefeuille de technologies LPWA (Low Power Wide Area) basées sur les normes 3GPP a été démontré. En effet, les réseaux prenant en charge NB-IoT et LTE-MTC ainsi que les appareils compatibles Cat-NB1, Cat-NB2 et Cat-M1 sont en constante augmentation.

Selon le dernier rapport de la GSA « NB-IoT et LTE-M : avril 2021 », 136 opérateurs ont déployé des réseaux NB-IoT ou LTE-M dans 64 pays. Parmi eux, les 34 opérateurs ont mis en place à la fois les 2 réseaux. Par ailleurs, 29 pays ne disposent que de réseaux NB-IoT tandis qu’un pays ne bénéficie que d’un réseau LTE-M. Toutefois, il ne s’agit là que de la pointe de l’iceberg de l’IoT.

Le moteur de la croissance commerciale

En avril de cette année, la base de données GAMBoD de la GSA recense 165 opérateurs investissant activement dans la technologie NB-IoT. Tandis que 75 autres investissent dans la technologie LTE-M. Pendant ce temps, le nombre de réseaux lancés commercialement continue de croître.

Ce dynamisme des réseaux commerciaux se retrouve dans la disponibilité des appareils prenant en charge les normes 3GPP IoT. Au cours des six derniers mois, la GSA a identifié 518 appareils compatibles avec les normes Cat-M1, Cat-NB1 (NB-IoT) ou Cat-NB2. Ce qui représente 5 % de plus que dans la base de données GAMBoD à la fin décembre 2020. Parmi ceux-ci, 362 appareils supportent Cat-NB1 contre 347 en trois mois.

Les prévisions liées à l’Internet des Objets

Des initiatives industrielles majeures dans le monde entier explorent et investissent dans le potentiel de l’Internet des objets. Certaines entreprises travaillent activement sur différents cas d’utilisation impliquant à la fois NB-IoT et LTE-M.

Par conséquent, il faut prévoir une croissance rapide du marché de l’IoT au cours des cinq prochaines années. Il en va de même pour les technologies 3GPP, qui représentent une grande partie de cette évolution en raison de leur développement continu.

L’infrastructure, les chipsets, les modules et les objets connectés constituent désormais une source de revenus pour de nombreuses entreprises. Peu importe leur taille, qu’elles soient établies ou en démarrage, ces technologies rendent le concept de l’IoT plus accessible.

NB IoT & LTE M

En outre, la croissance des écosystèmes 3GPP va favoriser la commercialisation de cette technologie de pointe. Parmi ces derniers figurent les opérateurs de téléphonie mobile, les fournisseurs d’infrastructures, les fabricants de puces et de modules, etc.

Suivi de la progression de l’IoT dans le monde

L’augmentation rapide du nombre d’appareils prenant en charge Cat-NB1, Cat-NB2 et Cat-M1 va de pair avec la maturité croissante des services IoT fournis par les opérateurs.

En outre, la GSA a déclaré qu’elle va continuer à surveiller ce marché. Ainsi, elle mettra à jour régulièrement sa base de données GAMBoD en indiquant les statistiques de lancement des réseaux NB-IoT et LTE-M.

Pour infos, GAMBoD constitue une ressource dédiée à la promotion du succès et de la croissance de l’industrie et de l’écosystème 4G/5G. Tous les cadres de la GSA et les employés des entreprises membres peuvent accéder à ce service. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PTC evenement Vuforia Live

PTC Vuforia Live : l’événement sur la nécessité de la réalité augmentée en entreprise

Blockchain Research Institute

Blockchain Research Institute s’étend en Afrique, au Moyen-Orient et en Corée du Sud