in ,

Inde : un centre IoT ouvrira ses portes à Bangalore en avril

inde iot centre startup nasscom bengalore innovation

L’Inde est l’un des pays qui accélère le plus son développement dans l’IoT. Avec ses laboratoires d’innovations, ses startups innovantes en devenir et des smart cities quasiment opérationnelles, le pays est en train de devenir une étape incontournable pour les acteurs du marché.

Le « Centre of Excellence for Internet of Things », annoncé l’année dernière dans le cadre du programme Inde Digitale, ouvrira ses portes dans la ville de Bangalore au mois d’avril.

Le CoE, qui avait établi un partenariat avec le gouvernement du Karnataka, s’est associée avec la startup Nasscom pour ce projet. L’espace aura une superficie totale de 854 m2.

K. S. Viswanathan, vice-président de la société Nasscom, a déclaré qu’il y aurait des installations dédiées au test de prototypes pour des solutions horizontales et verticales. L’établissement sera divisé en cinq segments : co-implantation, validation et tests, centre de design, centre de démonstration et un centre de concept.

L’Inde veut aider les entreprises à adopter l’IoT plus rapidement

Le CoE est une plateforme matérielle multi-technique et inter-opérable où les startups peuvent venir connecter et tester leurs objets. Le centre prend également en charge la mise en relation d’entreprises avec des startups et des organismes gouvernementaux, qu’ils soient Indiens ou étrangers. L’établissement compte déjà plus de 30 partenaires, en particulier dans le milieu universitaire et de l’industrie.

Le CoE aurait déjà tenu des discussions avec le Japon et la Corée du Sud, deux pays partenaires ayant manifestés leur intérêt pour le projet. Le centre aidera les entreprises issues de ces pays à commencer leurs opérations dans le domaine de l’IoT en Inde.

inde digital centre innovation india stratup bengalore internet projet

Le projet accueillera seulement 10 entreprises au début. Cette solution leur permettra une adoption rapide de l’IoT et favorisera la stratégie de croissance et d’autonomisation de l’Inde pour se positionner face à la concurrence. Une fois que ces 10 startups seront prêtes, le CoE aura un système de fonctionnement à part entière.

Le CoE est une coentreprise crée par Nasscom, le Department of Electronics and Information Technology (DeitY) et le Education and Research Network (ERNET). Il est exécuté par un partenariat public-privé (PPP) et sera managé par Nasscom. Le projet consiste également à développer quatre autres centres, à Hyderabad, à Thiruvananthapuram, dans la National Capital Region (NCR) et dans la région ouest de l’Inde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.