in ,

Smart city : Un enjeu important pour l’Inde ?

Le gouvernement indien a mis au point un programme Smart City dans 98 villes. D’autres instaurent des laboratoires d’innovation comme à Jaipur, mais est-ce que tout cela représente une bonne solution pour développer le pays ? Rishabh Parakh, un expert du monde de la finance et des budgets a souhaité faire part de sa vision.

Améliorer la qualité de vie des habitants, optimiser l’utilisation des ressources, les Smart City promettent des solutions innovantes pour changer nos vies avec l’arrivée de nouveaux systèmes de transport, de services, de moyens de sécurité. L’institut Garner a même annoncé récemment que, selon une étude, 1,6 milliards d’objets connectés seront utilisés par les smart city.

Quels sont les avantages et bénéfices essentiels du projet smart city ?

 

La Smart City représente l’avenir de la ville de demain et l’Inde semble attirer de plus en plus de ce point de vue puisque la France s’y intéresse également. Et l’un des aspects le plus intéressants de ce projet repose sur la participation active du public en terme de propositions et de suggestions d’idées. Une participation qui va donc permettre à la population de se sentir plus engagée et de leur impliquer des responsabilités envers une ville dans laquelle ils ont toute leur place.

Pour ce qui est des mesures en matière de sécurité intelligente et du management du trafic, sujet de nombreux conflits dans bien des projets, celles-ci devraient aider à diminuer les attaques terroristes et les accidents mortels. Il reste encore à faire un long travail pour éducation et rassurer les utilisateurs contre le piratage.

Un autre point important, l’emploi. Les Smart cities devraient générer de l’emploi et le développement d’infrastructure grâce à des investissements privés. Et tout cela aidé par le désengorgement des métros.

Des avantages non négligeables donc pour toutes ces villes qui participent activement à l’élaboration de ces solutions en Inde.

Opportunités le jour, challenges la nuit ?

une smart city de nuit

Le succès d’une telle opération repose sur des facteurs bien précis. L’Inde représente un pays toujours en voie de développement avec des problèmes d’eau potable et d’approvisionnement en nourriture. Bien que certaines parties du pays se développent de manière exponentielle, bon nombre d’entre elles restent dans le besoin.  Les systèmes d’éducation, les équipements de santé sont à peine fonctionnels dans certaines régions, ce qui crée un énorme fossé entre les villes et les villages. Un des enjeux majeurs pour la Smart City sera donc de se focaliser sur la réduction de ce fossé afin d’améliorer les conditions de vies de toutes les populations.

Si cela n’est pas pensé en amont et mis en place en priorité, le résultat sera visible par une forte migration dans les villes, qui seront vite submergées. Un scénario catastrophe qui ne pourra être évité, même dans le cadre des villes intelligentes. Il faut donc être en mesure de s’assurer que les promesses faites lors de la création de ces villes répondent aux nombreuses demandes et besoins et surtout, qu’elles soient tenues.

Par exemple, lorsque l’on parle des moyens de transport comme les métros, on se rend vite compte que la plupart sont encore à un stade rudimentaire. Des infrastructures qui ne répondent pas à la situation géographique du pays, souvent sujet aux inondations mortelles, comme cela a été le cas récemment dans la ville de Chennai où plus de 400 personnes ont perdu la vie. Encore une fois, cela va demander un long travail de recherche et de redéfinition des priorités.

Pourtant les investissements dans ce projet sont importants. Le gouvernement souhaite que le procédé de récolte de fonds soit transparent afin de bannir toute forme de corruption. Une tâche que même Rishabh Parakh considère comme herculéenne.

En Inde, le plan Smart city envisage même une participation commune d’hommes à travers ce projet. Cela va demander bien plus que des estimations avec un support politique et, une fois de plus, une totale transparence pour établir une confiance mutuelle entre tous les acteurs. 

Ainsi, la mission Smart City représente une bonne initiative et le meilleur moyen serait de l’intégrer étape par étape. Dans un même temps, il ne faudra pas perdre de vue les deux aspects les plus importants de ce projet : limiter la surcharge des villes et développer les zones rurales. Car même si ces nouvelles solutions innovantes sont bonnes au développement des villes et donc du pays,  elles ne pourront tout résoudre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.