in

L’Institut de recherche Toyota franchit une nouvelle étape technique en robotique

TRI

Le Toyota Research Institute (TRI) a dévoilé de nouvelles capacités robotiques. En fait, ces particularités visent à résoudre des tâches complexes dans des environnements domestiques.

Les roboticiens du TRI ont réussi à former des robots pour qu’ils comprennent et opèrent dans des situations compliquées. Il s’agit notamment de reconnaître et de réagir à des surfaces transparentes et réfléchissantes dans diverses circonstances. Comme le TRI le démontre dans une vidéo, la nouvelle technologie permet aux robots de faire preuve de créativité dans différents scénarios.

Le TRI a dévoilé des avancées significatives dans le domaine de la robotique

Dans des environnements tels que les cuisines, les robots entrent en contact avec une variété de surfaces transparentes et réfléchissantes. D’ailleurs, cela constitue un obstacle pour les systèmes de vision traditionnels. En particulier dans la cuisine, des éléments comme le verre transparent ou les appareils réfléchissants peuvent créer un problème.

pcloud

Pour y remédier, les roboticiens du TRI ont mis au point une nouvelle méthode d’entraînement. En fait, cette dernière permet de percevoir la géométrie 3D de la scène tout en détectant les objets et les surfaces.

Grâce à cette combinaison, les chercheurs peuvent utiliser de grandes quantités de données synthétiques pour entraîner le système. L’utilisation de ces informations génériques réduit également la nécessité de collecter et d’étiqueter les données. Cette opération peut prendre du temps, se révèle coûteuse ou peu pratique.

Bien qu’aucun système ne soit parfait, cette avancée vient enrichir l’ensemble des connaissances permettant aux robots de naviguer de manière fiable dans des environnements domestiques. Cette réalisation technique offre la possibilité à un robot d’apprendre rapidement à partir de données programmables. 

A savoir que ces data synthétiques visent à recréer et à tirer des leçons des échecs passés. En outre, ils constituent une avancée prometteuse pour le TRI et les roboticiens du monde entier.

Des compétences robotiques améliorées

La vidéo, publiée à l’occasion de la Journée nationale du selfie, adopte une approche ironique pour capturer ces nouvelles capacités sur pellicule. En fait, le robot se filme alors qu’il exécute fièrement ces nouvelles compétences dans la maison.

Selon le vice-président de la robotique du TRI, l’objectif consiste à développer des capacités robotiques qui amplifient, sans remplacer les capacités humaines. En effet, former les robots pour qu’ils comprennent comment fonctionner dans les environnements domestiques soulève des défis particuliers. La raison principale réside dans la diversité et la complexité de la maison, où les petites tâches peuvent devenir de grands défis

Par conséquent, le Toyota Research Institute  vise à développer la sécurité active des technologies robotique. Dirigés par le Dr Gill Pratt, les chercheurs du TRI utilisent l’intelligence artificielle au profit de la société. De même, ils cherchent à améliorer la condition humaine en créant un avenir où chacun a la liberté de bouger, de s’engager et d’explorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *