Accueil > Business > Intel licencie 11 % de ses effectifs et engage sa transformation
intel brian ceo

Intel licencie 11 % de ses effectifs et engage sa transformation

Le leader mondial de la fabrication de processeur Intel va se séparer de 12 000 employés à travers le monde, soit 11 % de ses effectifs. La cause ? La dégringolade du marché du PC. Une tendance inverse dans la branche IoT de la firme. 

Après la réorganisation de la production de ses processeurs, Intel s’apprête à licencier 12 000 employés. C’est l’annonce faite par Brian Kraznich ce mardi. Ce n’est pas la fin de la loi de Moore, mais la chute interminable des ventes des ordinateurs qui plombe les perspectives de la société et la pousse à effectuer des coupes dans ses effectifs.

Intel comptait à la fin de l’année dernière 107 300 employés à travers le monde. La compagnie se sépare ainsi de 11 % d’entre eux. Pour une grande majorité, ils recevront une notification dans les 60 jours, les autres resteront en poste jusqu’à la mi-2017, avec des possibilités de départs volontaires. 

Le constructeur de microprocesseur domine toujours le marché de l’ordinateur, ne l’oublions pas. Mais il n’a pas réussi à prendre le virage de la mobilité assez vite pour prendre la tête du marché des smartphones.

Cap sur l’IoT et le Cloud

Intel arrive tout de même à maintenir le cap avec 60 % de son chiffre d’affaires (13,7 milliards de dollars au premier trimestre 2016, en hausse de 7 %)  provenant de la vente de chipsets. Ce licenciement massif va permettre d’économiser 750 millions de dollars cette année et 1,4 milliard dans le courant 2017. Malgré 2 milliards de dollars de bénéfices sur le premier trimestre 2016, l’entreprise se protège sur le moyen terme en anticipant la dégringolade du marché de l’ordinateur fixe.

Qu’à cela ne tienne, l’IoT est un bon moyen de rebondir. La restructuration va permettre d’investir dans ce secteur, notamment les objets connectés et les data centers. Alors que la vente de processeurs a connu une chute de 14 % sur le dernier trimestre, les ventes de la partie Cloud sont 9 % supérieures par rapport à l’année dernière pour un chiffre d’affaires de 4 milliards de dollars. La  section Internet des objets a, elle, rapporté 651 millions de dollars sur la même période.  Un bond de 22 % par rapport à la même période en 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *