Accueil > Business > Transports > Renault Nissan Mitsubishi annonce le lancement d’Intelligent Cloud
renault nissan captur intelligent cloud

Renault Nissan Mitsubishi annonce le lancement d’Intelligent Cloud

Le 20 mars 2019, l’Alliance Renault Nissan Mitsubishi a annoncé le lancement d’Intelligent Cloud, une plateforme dédiée aux services connectés des véhicules de ces fabricants. Comme le nom le laisse présager, la plateforme est signée Microsoft Azure.

Le scandale qui entoure l’affaire Carlos Ghosn n’empêche pas à l’alliance Renault Nissan Mitsubishi d’innover. Après avoir confié à Google l’intégration d’Android Auto dans ses futures véhicules, le consortium fait donc appel à Microsoft.

La firme de Redmond est en charge du développement d’Intelligent Cloud. Sous ce nom un peu générique se cache une plateforme capable de gérer l’ensemble des services connectés des trois constructeurs. Selon le communiqué de presse, cet outil facilitera les opérations dans pas moins de 200 marchés dans le monde.

Intelligent Cloud, la plateforme pour les véhicules connectés de Renault, Nissan et Mitsubishi

Fruit du travail de Renault, Mitsubishi, Nissan et Microsoft Azure, Intelligent Cloud offre des fonctionnalités cloud, IA et IoT. “Microsoft apporte à l’alliance une plateforme mondiale qui permet de récolter, gérer et analyser les données des véhicules en toute sécurité pour fournir des services intelligents”.

Les premières voitures à en bénéficier seront les nouvelles Clio et certains modèles de Nissan Leaf vendus en Europe et au Japon. Intelligent Cloud vient “consolider plusieurs solutions de véhicules connectés existantes” et faciliter le support “de services de mobilité”. L’Alliance cherche également à favoriser la création de scénarios basés sur l’intelligence artificielle et l’analytique.

Plus précisément, Renault Nissan Mitsubishi proposeront de la surveillance proactive, la navigation connectée, une assistance connectée, des mises à jour Over The Air et des services personnalisés.

Un communiqué français ambigu

L’Alliance rappelle qu’elle possède, exploite et conçoit cette plateforme sur le Cloud Azure. Intelligent Cloud permettra notamment de se connecter aux infrastructures des villes intelligentes. Il s’agit de créer un point de contact unique pour les partenaires tiers. En effet, ceux-ci proposeront des services « novateurs » dans les véhicules.

Comme le remarquent nos confrères des Numériques, le communiqué de presse français évoque “un point d’entrée unique pour l’accès aux données générées par les véhicules connectés”. La version britannique du document mentionne seulement la connexion à la plateforme et aux voitures. En outre, le partage des données aux tiers de confiance ne fait pas partie de l’annonce.

Pour rappel, l’Alliance doit demander l’autorisation aux utilisateurs pour exploiter leurs informations. C’est notamment le cas en Europe et au Japon, où des règlements stricts sont appliqués.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend