Accueil > Business > Transports > Renault Nissan, Mitsubishi font appel à Google pour connecter leurs véhicules
renault nissan captur

Renault Nissan, Mitsubishi font appel à Google pour connecter leurs véhicules

Le 18 septembre Renault Nissan, Mitsubishi et Google ont annoncé un partenariat pour intégrer la plateforme Android à des millions de véhicules. C’est à partir de 2021 que les constructeurs automobiles cités déploieront à large échelle le système d’infotainment conçu par Google.

La firme de Mountain View a possiblement frappé un grand coup dans sa course à l’intégration d’Android Auto au sein de millions de véhicules. Ce concurrent direct à Apple CarPlay va bénéficier d’un partenariat d’envergure entre Google, Renault Nissan et Mitsubishi qui prendra effet dès 2021.

Renault Nissan et Mitsubishi veulent adopter Android Auto

Les véhicules qui sortiront des lignes d’assemblage du constructeur franco-japonais, et de son homologue japonais s’équiperont “de logiciels innovants” mis au point par le géant du Web. Les conducteurs clients de cette alliance auront entre autres accès à Google Maps, l’App Store Google Play Store, et Google Assistant, le fameux assistant vocal intégré dans l’enceinte Google Home.

Cette opération pourrait bien aider à la firme de Mountain View à combler ses ambitions sur le marché de la voiture connectée. L’alliance de constructeur a vendu près de 5,54 millions de véhicules au 1er semestre 2018, en conservant sa place de numéro 1 face au groupe Volkswagen. L’année dernière, plus de 10 millions d’exemplaires ont été expédiés dans 200 marchés.

S’adapter aux habitudes des conducteurs

Selon The Wall Street Journal, qui a pu en savoir plus sur les conditions de cet accord, les dirigeants de Renault Nissan et de Mitsubishi ont décidé de faire confiance à Google en raison des habitudes de leurs clients. Ces derniers auraient largement délaissé les systèmes de navigation maison pour utiliser Google Maps depuis leur smartphone. Autant leur épargner des efforts en l’intégrant directement dans les voitures. Le communiqué de presse diffusé le 18 septembre 2018 indique que la plateforme Android va permettre “de créer une interface client unique et des fonctionnalités spécifiques” capables de supporter les téléphones sous Android et iOS.

Ce partenariat avec le géant du Web s’inscrit dans une démarche plus globale de l’Alliance qui cherche à apporter davantage de connectivité et de services basés sur le Cloud à ses clients. En 2021, Renault Nissan et Mitsubishi commenceront par tester la technologie dans certains véhicules, puis l’utiliseront dans l’ensemble des gammes. Seule la Chine ne sera pas concernée. Les constructeurs y proposeront un autre système d’infotainment dans ce pays.

L’alliance Renault Nissan Mistubishi compte lancer 12 nouveaux véhicules électriques, dont certains autonomes. Elle prévoit de vendre 14 millions de voitures d’ici à la fin de l’année 2022.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend