in

Kaspersky : les attaques visant les appareils IoT doublent en un an    

Cyberattaque
Advertisement

Selon une étude menée par les experts en cybersécurité de Kaspersky, les attaques visant les appareils IoT ont été doublées par rapport à l’année dernière. En fait, la multiplication rapide des objets connectés, associée à une sécurité souvent faible, en fait une cible de plus en plus attrayante pour les pirates.

Les analystes de McKinsey estiment que 127 nouveaux appareils sont connectés chaque seconde. Or, comme ces appareils IoT sont devenus un élément essentiel de la vie quotidienne, les cybercriminels se sont tournés vers ce domaine. En effet, l’intérêt des utilisateurs pour les objets connectés a augmenté, tout comme les attaques, des smartwatches aux appareils de la maison intelligente.

Les attaques contre les appareils IoT augmentent, selon Kapersky

Certains utilisateurs pensent que leurs appareils ne semblent pas assez importants pour être piratés. Cependant, il a été observé que les attaques contre ces objets connectés se sont intensifiées au cours de l’année dernière.

En fait, au premier semestre 2021, les honeypots de Kaspersky, qui imitent des appareils IoT vulnérables, ont été attaqués plus de 1,5 milliard de fois. Pour être plus clair, ce chiffre représente le double de celui des six mois précédents. En effet, au cours de cette période, 639 155 942 tentatives de pirates ont été enregistrées. 

La plupart des tentatives ont utilisé Telnet, tandis que le reste a utilisé SSH et Web. À noter que la majorité de ces infractions peuvent être évitées, c’est pourquoi il est conseillé d’installer une solution de sécurité fiable pour assurer la sécurité de ces appareils.

Comment protéger les objets connectés contre les cyberattaques ?

Kaspersky formule quatre recommandations pour protéger les appareils IoT :

advertisement

Installer des mises à jour des micrologiciels utilisés dès que possible

Dès la détection d’une vulnérabilité, il faut la rectifier par le biais de correctifs appliqués dans les mises à jour.

Toujours changer les mots de passe préinstallé

Dans la mesure du possible, il faut utiliser des mots de passe compliqués. Ces derniers doivent comporter des lettres majuscules et minuscules, des chiffres et des symboles.

Redémarrer le terminal dès que celui-ci présente des signes de dysfonctionnement

Cette méthode aide à éliminer les logiciels malveillants existants, mais elle ne réduit pas le risque de contracter une autre infection.

Examiner et choisir des solutions de sécurité

Ces solutions permettent de protéger les écosystèmes IoT. De fait, Kaspersky recommande la mise en place de la Smart Home Security.

Effectivement les fabricants d’appareils IoT doivent améliorer leurs performances et mettre en place des mesures de sécurité de base. Par exemple, en rendant obligatoire le changement des mots de passe par défaut. Toutefois, il appartient à l’utilisateur final de faire ce qu’il peut pour protéger ses réseaux domestiques et professionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *