in

La e-santé fait son entrée chez Huawei avec BewellConnect®

BewellConnect®

Le géant mondial des technologies de l’information vient d’intégrer la santé connectée dans ses services. La société chinoise a signé un partenariat technologique et commercial avec Visiomed Group. Grâce au spécialiste français de l’électronique médicale, elle intégrera dans ses offres les dispositifs médicaux de l’écosystème BewellConnect®.

A l’occasion de la Paris Healthcare Week, le fondateur et PDG de Visiomed Group, Eric Sebban, a signé un accord de partenariat avec Karl Song, Directeur Général de Huawei France. Deux premiers produits de Visiomed ont été sélectionnés pour ses services : la valise de télémédecine connectée et un chariot médicalisé connecté.

BewellConnect® au service des patients

Avec ces nouveaux outils médicaux, Huawei entend assurer le suivi du patient à distance en équipant ses chariots de télémédecine de dispositifs médicaux connectés de la gamme BewellConnect®, tels que des thermomètres, des tensiomètres, des glucomètres ou des électrocardiogrammes connectés. Sur les plateformes médicales à distance, l’entreprise chinoise prévoit d’apporter de nouvelles solutions de visioconférence par le biais d’une caméra HD destinée à télémédecine. A domicile, le patient pourra disposer de MyHealthBox®, boîte de suivi ambulatoire qui contient en son sein : MyThermo (thermomètre sans contact), MyTensio (tensiomètre connecté), MyOxy (oxymètre de pouls).

Face au manque de personnel médical dans les maisons de retraite, « la télémédecine est amenée à se déployer » selon Eric Seban. Avec ces outils, le personnel soignant sera en mesure d’effectuer un contrôle de routine et de demander l’avis d’un médecin à distance, tandis que le patient n’aura pas à se déplacer en permanence pour savoir ce qu’il en est de sa santé. Cela implique néanmoins un changement dans le mode de rémunération des médecins et la nomenclature de la sécurité sociale. Qui sait ? La télémédecine pourrait à long terme mettre fin aux éternels débats sur la généralisation du tiers-payant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.