in ,

La Poste lance le programme « French IoT » pour soutenir l’innovation

La Poste

Avec sa filiale DOCAPOST, le Groupe La Poste a l’intention d’entrer de plein pied dans le marché des objets connectés. Actionnaire de la Cité de l’Objet Connecté tout récemment inaugurée, le Groupe traverse en ce moment la France pour présenter un programme de soutien à l’innovation dans l’IoT pour les PME, start-ups et ETI françaises : « French IoT », du 12 juin au 23 juillet 2015

L’origine du programme

Au CES de Las Vegas, c’est La Poste qui a été la première grande entreprise française à présenter une plateforme sur l’IoT. Cette plateforme, « Le Hub Numérique » universelle et interopérable permet d’interconnecter et de piloter l’ensemble des objets connectés depuis une seule et même interface, entièrement sécurisée.

domotique-info-domotique-info-hubnumerique

D’après David de Amorim (Directeur Innovation de Docapost) , la capacité de La Poste à rendre tangible la convergence entre le monde physique et le monde du numérique dans le cadre de l’habitat connecté est le point de succès du  Hub. On y associe services connectés et nouveaux services de proximité.

pcloud

C’est donc suite à cela, que le programme « French IoT » a été lancé.  La participation de start-ups à ce programme leur permettra de connecter leurs objets au Hub Numérique, développer de nouvelles fonctionnalités ou services, tout en bénéficiant du soutien de grands groupes. Celui de La Poste en tête.

Favoriser l’émergence d’une filière IoT pérenne en France est aussi l’ambition de La Poste dans ce programme, en soutenant le passage à l’échelle des start-ups de cette filière stratégique.

Des régions prioritaires

4 régions présélectionnées sont prioritaires dans ce programme : l’Aquitaine, l’Île-de-France, le Nord-Pas-de-Calais et le Pays de Loire. Cela s’est fait en fonction de l’implantation et du rôle de La Poste dans les différents écosystèmes régionaux. Certaines auront été favorisées notamment par exemple par le statut de partenaire privilégié Docapost pour La Cité de L’Objet Connecté d’Angers ou l’Aquitaine dont Bordeaux où La Poste est fer de lance de la FrenchTech.

Séduire les 100 startups : le challenge du « French IoT ».

L’annonce de lancement du concours national s’est fait à Angers, le 12 juin dernier pour l’inauguration de la Cité de L’Objet Connecté. Ce concours a pour mission de sélectionner 100 startups connectées au Hub Numérique d’ici fin 2015 en soutenant pro activement une quinzaine d’entre elles grâce à  des pôles de compétitivité régionaux et de grandes entreprises.

Le concours « French IoT » est ouvert aux startups, PME et ETI françaises de l’Internet des Objets. Smart Car, Smart Home, Transition énergétique parmi d’autres sont donc appelées à candidater.

LA POSTE CES

15 des 100 startups lauréates du programme « French IoT » pourront bénéficier d’un soutien financier pour étudier un concept de service (prototypage, tests utilisateurs, etc.) mais également d’un stand géré par La Poste en janvier 2016, lors du prochain CES de Las Vegas.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *