in

Le marché de l’IoT : une croissance mondial de 22 % en 2021

marché de l'IoT

Selon IoT Analytics, le marché de l’IoT d’entreprise a atteint une croissance de 22,4% en 2021 soit près de 157,9 milliards de dollars. Un chiffre un peu en baisse comparé à ses prédictions de 2020 qui était de plus de 24%. Cela, en raison de nombreux facteurs, comme le confirme Knud Lasse Lueth, PDG d’IoT Analytics.

En suivant cette dynamique, la croissance du marché de l’IoT devrait enregistrer un taux moyen de croissance annuel de 22% par an pour atteindre la valeur de 525 milliards de dollars d’ici 5 ans. C’est en tout cas, ce que prévoit le cabinet d’analyste dans sa dernière édition du “Global IoT Enterprise Spending Dashboard” ou le tableau de bord mondial des dépenses en IoT des entreprises. 

Néanmoins, malgré la pénurie de puces  (qui devrait se prolonger jusqu’en 2024 voire même au-delà), la conjoncture économique globale, les perturbations dans les chaînes d’approvisionnement et ces projections de croissance revues à la baisse, le marché de l’IoT se porte plutôt bien. 

D’ailleurs, de nombreux projets sont actuellement en phase de déploiement. Ceux-ci feront monter le nombre d’objets connectés dans le monde à plus de 14,5 milliards de produits d’ici fin 2022.

Dans son étude, le fournisseur leader d’informations sur l’état du marché de l’IoT et les renseignements stratégiques commerciaux sur l’IoT, l’intelligence artificielle, le cloud, l’Edge et l’industrie 4.0 met en évidence l‘état actuel du marché de l’IoT

IoT analytics pointent également les 16 grandes tendances macro économiques, politiques, sociétales, légales ou technologiques qui vont affecter la trajectoire de la croissance du marché. Et cela, que ce soit de manière négative ou positive. 

Croissance du marché de l’IoT et les facteurs technologiques

D’un point de vue technologique, l’arrivée à maturité de lintelligence artificielle (IA) va participer grandement à la croissance du marché de l’IoT. D’ailleurs, l’IA va participer de manière significative dans l’atteinte des objectifs en matière de développement durable.

Selon les chiffres de l’IoT Analytics, près de 16% des entreprises ont pleinement adopté l’IA dans le cadre de leurs projets IoT.  70% quant à eux estiment être prêts à la déployer ou du moins à la mettre en place dans un projet pilote. 

Toujours dans cette lancée, la création de solutions IA simplifiées, l’infusion de l’IA dans les applications historiques et les progrès notables en matière de puces IA participeront, elles aussi, à la croissance de lintelligence artificielle des objets (AIoT). D’après les estimations, ce marché de l’AIoT devrait atteindre les 102,2 milliards de dollars d’ici 2026.

Par ailleurs, si les trois principaux « hyperscalers » (Microsoft, AWS et Google) continuent d’investir dans l’IoT, que la 5G devient de plus en plus disponible, l’IoT va connaître une hausse sans précédent. Les réseaux LPWAN, l’Ethernet sur une seule paire de fils de cuivre, le Wi-Fi 6 ainsi que les nanosatellites en orbite basse vont également doper  le marché de l’IoT. Ils apporteront également de nouveaux concepts aux clients. 

En ce qui concerne les freins technologiques, les incidents de cybersécurité devraient limiter la croissance du marché de l’IoT en 2022 et en 2023.  Plus encore, la pénurie de puces va être un frein majeur pour l’industrie des semi-conducteurs. Avec des délais de livraison des puces entre 40 à 50 semaines, il est fort probable que de nombreux projets IoT ne seront pas réalisables. S’y ajoutent la hausse des prix. 

Les facteurs économiques

La croissance du PIB revu à la baisse, la hausse des prix des intrants et la crise économique liée au COVID-19 vont avoir un impact négatif sur les avancées technologiques. Néanmoins, malgré une économie mondiale en souffrance, l’IoT est de plus en plus utilisé pour améliorer les opérations et réduire les coûts

D’un autre côté, l’instabilité des chaînes d’approvisionnement en puces électroniques mais aussi des équipements médicaux par exemple représente un véritable frein pour certaines initiatives sur le marché de l’IoT. Malgré tout, de nombreuses entreprises continueront d’investir dans des solutions intelligentes comme les solutions IoT de suivi ou d’automatisation des entrepôts pour rendre leur chaîne d’approvisionnement plus résilientes. 

Les facteurs politiques, sociaux et légales

Avec l’instabilité des chaînes d’approvisionnement, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à adopter une stratégie de fournisseurs multiples. Ceci en vue d’anticiper les futures perturbations. De leur côté, les Etats font pression pour délocaliser les productions des pays où les salaires moyens sont relativement élevés. Cette situation va bien évidemment avoir un impact sur les innovations en matière d’IoT

 

En parallèle, si la guerre russo-ukrainienne se prolonge, la pénurie de semi-conducteurs devrait s’aggraver. Ce qui là encore aura un impact important sur le marché de l’IoT. De fait, 90% du néon et du palladium nécessaire sont produites en Russie et en Ukraine. 

Sans oublier que la guerre augmente l’instabilité des chaînes d’approvisionnement et participe à la hausse de prix.  En outre, les sanctions imposées à la Russie auront immanquablement des effets sur la croissance du marché de l’IoT. Notamment avec le ralentissement des activités des entreprises technologiques russes comme Kaspersky ou encore Truphone.

Néanmoins, à côté de ses obstacles aux déploiements de l’IoT, la nouvelle loi européenne sur les données prévue pour 2023 devrait apporter un nouveau souffle au marché de l’IoT. Notamment en optimisant la concurrence dans l’espace technologique. Ceci grâce à une directive permettant aux clients de passer d’un fournisseur cloud à un autre.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.