in

L’IoT en passe de dépasser le marché du smartphone

IoT vs smartphones

On savait que l’IoT le vent en poupe, on sait maintenant à quel point. Selon un rapport d’Ericsson Mobility, 16 des 28 milliards de terminaux connectés prévus pour 2021 devraient être des objets connectés.

IoT : une croissance de 23% par an

16 milliards d’objets connectés en 2021, ça veut dire plus de trois fois plus qu’en 2015. 3,4 pour être précis, puisqu’on en comptait à peu près 4,6 milliards la même année.  C’est un chiffre prometteur, même s’il est encore en deçà des prévisions de Gartner, qui estime le nombre d’objets connectés à près de 21 milliards en 2020.

Cela représente une croissance moyenne de 23% par an pour ces cinq prochaines années. Ca signifie aussi que les objets connectés devraient représenter 57% des terminaux mobiles utilisés au total. L’étude du Ericsson Mobility Report nous indique même dans quelles régions du monde cette croissance sera la plus forte : Asie Pacifique, Europe Occidentale et Amérique du Nord.

pcloud

Rapport Ericsson IoT croissance

Dix fois plus de données en circulation

Sans surprise, avec une telle croissance des terminaux, il n’est pas étonnant d’apprendre que la quantité de data dégagée explosera à son tour. Celle-ci devrait se voir multipliée par dix en moyenne. Remarquons toutefois que ce sont surtout les données partagées via téléphones qui augmenteront le plus (multipliées par 12), devant les données tablettes (multipliées par 6).

En effet, la situation n’est pas forcément défavorable aux smartphones pour autant. Etant donné que 90% des données mobiles devraient passer par téléphone, le nombre d’abonnement mobile augmentera de 1,2 en 2021.

Rapport Ericsson IoT smartphone

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *