in , , ,

MapR Streams, une plateforme Big Data en flux continu

Siège de MapR

MapR améliore son offre Big Data avec MapR Streams. Avec cette nouvelle plateforme, présentée vendredi 11 décembre, cette société veut gérer les données générées par l’IoT en flux tendu à l’échelle mondiale.

Derrière l’IoT, la gestion de données prend une part très importante. Les infrastructures doivent pouvoir gérer de grandes quantités de ces informations rapidement, et de préférence en flux continu. MapR propose selon ses dires, « la première converged data platform du marché ». La compagnie fondée en 2009 a fait ses preuves auprès de son client Amazon et de son partenaire Google.

Ce nouveau dispositif, appelé MapR Streams, permet de stocker, d’analyser des données en direct et de les rendre disponibles aux producteurs et aux consommateurs qui en ont besoin. La plateforme agit notamment sur l’optimisation des informations pour réduire la réplication de celle-ci sur les réseaux. L’entreprise cherche également à limiter les mouvements des données pour faciliter la réduction des coûts d’intégration à ses clients. MapR se préoccupe de la sauvegarde des informations. Son architecture Streams, réplique les métadonnées et les reparties géographiquement sur des clusters, des grappes de serveurs.

MapR Streams associe conjointement Apache Hadoop et Apache Spark en lien à une base de données NoSQL, associé à l’API Kafka. Avec la fonction de Streaming, cela apporte de nouvelles possibilités pour les développeurs afin de créer des applications innovantes utilisant le Big Data.

De nombreuses applications pour les professionnels

MapR Streams se destine à toutes formes d’activité qui a besoin de réactivité. L’entreprise, dans son communiqué de presse, donne quelques exemples. Son service peut optimiser la gestion des stocks pour les grandes enseignes de distribution, aider les professionnels de santé qui dispensent des soins personnalisés. Les annonceurs publicitaires qui proposent des offres en direct sont également des clients potentiels, ainsi que les opérateurs de télécommunications souhaitant ajuster leurs zones de couvertures mobiles. Le service qui ouvrira début 2016 viendra concurrencer Hadoop streaming, la plateforme open source principalement utilisée par les acteurs du marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.