in

Des capteurs connectés à la médecine prédictive

Médecine prédictive

CardioNexion est un système de capteurs capables de surveiller sa condition cardiaque. Grâce à ce simple système, un tout nouveau pan de la médecine s’ouvre à nous : la médecine prédictive, ou la science de détecter les maladies avant l’apparition de leurs symptômes.

Mieux vaut prévenir que guérir

On vous parlait il y a quelques temps des impacts que pouvait avoir le numérique et le développement de l’intelligence artificielle sur le secteur de la santé. Nous sommes pourtant loin d’en avoir fait le tour, et aujourd’hui, nous nous attaquons au concept de médecine prédictive.

Le nom parle pour lui-même : il s’agit de l’idée de détecter une maladie avant même l’apparition des symptômes. Un concept innovant dont l’utilité n’est pas vraiment à expliquer, particulièrement en cas de maladies graves.

pcloud

C’est à l’occasion dans la 4ème édition de ROOMn, la « Rencontre d’affaire Mobilité et Digital », que le docteur Jean-Michel Tarlet, cardiologue et expert en rythmologie, a présenté le projet CardioNexion. Cet appareil se compose d’une électrode connectée à porter sur soi, qui enverra toutes les 30 secondes des données relatives à la fibrillation. Selon l’analyse en temps réel de ces enregistrements, le système peut analyser précisément les risques de pathologies cardiovasculaires. Dès qu’un risque médical est détecté, le malade est prévenu et peut réagir en conséquence en prenant rendez-vous avec son médecin avant même que les premiers symptômes se manifestent.

Cardionexion

La médecine prédictive, une révolution dans la santé

Cette médecine prédictive opère une véritable rupture dans le secteur de la santé. Pour commencer, comme partout où elle passe, la numérisation bouleverse tout le système de suivi et de traitement :

  • L’outil de mesure est miniaturisé, ce qui lui permet d’être porté en permanence, au quotidien, sans occasionner aucune gêne.
  • Le patient est suivi à distance par des professionnels de santé et alerté selon son état.
  • Les données sont transmises en direct, ce qui évite au patient de retourner à l’hôpital pour les traiter. De plus, elles sont directement analysées grâce à des algorithmes de reconnaissances pathologiques.

Ce concept de médecine prédictive modifie également le rôle du médecin, puisqu’il est moins impliqué dans le diagnostic que dans le suivi du traitement. A terme, elle amène même à un concept de centre de suivi médical centralisé, comparable à la révolution qu’ont été les Security Operating Centers (SOC) ont été pour la gestion de la sécurité des réseaux et des SI. A voir si les changements que le secteur du prédictif amènera à la médecine feront l’effet d’une telle révolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *