mediatek nb-iot satellite

MediaTek revendique la connexion satellite NB-IoT avec le succès d’un premier test public

Le fournisseur taïwanais de semi-conducteurs MediaTek transforme l’essai avec le succès du test public d’un dispositif NB-IoT. L’essai concerne le transfert des données via le satellite en bande L Alphasat d’Inmarsat, en orbite géostationnaire (GEO) à 35 000 kilomètres au-dessus de l’équateur.

Repousser les limites des communications avancées par satellite IoT 5G

Une liaison bidirectionnelle a été établie entre le dispositif NB-IoT standard activé par satellite de MediaTek et un satellite commercial GEO. Le test a été réalisé avec une station de base au Centre spatial Fucino en Italie et mis au point par l’Institut taïwanais pour l’industrie de l’information.

Selon MediaTek, le test repousse les limites des communications avancées par satellite IoT 5G. Cet essai sur terrain contribuera à son travail de normalisation 3GPP (projet de partenariat de troisième génération) Rel-17 sur les réseaux non terrestres. L’initiative plus large, selon MediaTek, consistait à établir des normes 5G pour de nouveaux cas d’utilisation et services.


pCloud : l’offre familiale LIFETIME à -75% pour la rentrée !


Fournir une voie très rentable vers une couverture IoT mondiale omniprésente et hybride

Tester la puce NB-IoT standard de MediaTek sur le réseau de satellites GEO établi d’Inmarsat a prouvé que la technologie des réseaux mobiles fonctionne efficacement sur les satellites GEO avec peu de modifications et fournira une voie très rentable vers une couverture IoT mondiale omniprésente et hybride.

MediaTek et Inmarsat Product Group ont déclaré que le test réussi pourrait fournir la preuve de la faisabilité de nouvelles normes mondiales et du potentiel d’ouverture du marché de l’utilisation d’un seul appareil pour connecter à la fois les réseaux satellitaires et cellulaires.

Confirmer la pertinence de la technologie NB-IoT

L’utilisation de la technologie NB-IoT est intéressante dans ce cas. Compte tenu de son histoire antérieure et de son essor au milieu du boom de l’IoT, selon un récent rapport sur la mobilité d’Ericsson, seules 100 millions de connexions dans le monde étaient basées sur NB-IoT ou LTE-M.

Plus tôt cette semaine, Skylo s’est associé à Sony Semiconductor Israël pour déployer la connectivité satellite NB-IoT prête pour la 5G. La société était sortie de la furtivité avec un financement de 116 millions de dollars en janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *