Accueil > Business > Microsoft booste Azure pour l’IoT

Microsoft booste Azure pour l’IoT

Microsoft a annoncé cette semaine à Atlanta la modification prochaine de son service cloud Azure, en vue de l’intégrer à l’Internet des objets. La version bêta arrivera en fin d’année.

La réponse de Microsoft à un marché croissant

Pour rappel, Azure est le système de cloud de Microsoft, c’est à dire, qui stocke les données sur des datacenter éloignés (permettant ainsi de les retrouver sur un autre ordinateur par exemple). Azure va être modifiée sous peu par Microsoft pour s’adapter à l’Internet des objets. La firme compte permettre à Azure de réduire le temps de déploiement et d’alléger la gestion des systèmes et des objets connectés de ses clients. Selon Sam George, le Directeur Associé Program Management, cette nouvelle version d’Azure pourrait intéresser les industries et entreprises se reposant sur l’automatisation de nombreux actifs physiques.

Cette décision s’explique par la croissance du marché mondial de l’Internet des Objets (IoT), qui devrait atteindre 5 milliards de dollars en 2020Azure IoT, sera prête en bêta-test avant la fin de l’année. Elle sera en plus accompagnée de plusieurs applications et outils qui permettront d’utiliser et modifier des services spécifiques, ainsi que stocker, analyser, et reconditionner des données pour d’autres applications. La suite Azure devrait normalement tourner sur Windows 10 IoT.

*

Des précisions manquantes

Microsoft a assuré que le coût mensuel de Azure IoT ne sera pas trop élevé, sans donner plus de détails sur le prix ou le mode de tarificationPas plus d’informations n’ont filtrée sur les technologies qui seraient inclues avec le pack Azure. On ne sait pas non plus si l’offre s’appuierait sur la plateforme Azure Intelligent Systems Service, que Microsoft avait présenté l’année dernière. Il est toutefois possible que Azure Stream Analytic en fasse partie. Ce service, disponible le mois prochain en version de production, a pour rôle d’analyser les flux de données et d’en extraire les informations jugées comme les plus intéressantes. On attend donc plus d’informations de la part de Microsoft afin de voir si ce nouveau pack Azure vaudra le coup. Si l’on en croit Rockwell Automaton, c’est le cas… reste à convaincre le grand public.

source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend