in

Moto autonome : BMW présente son prototype sans pilote

bmw motorrad moto autonome

BMW Motorrad, la filiale motocycle et deux roues de la célèbre marque allemande a présenté le 11 septembre dernier une moto autonome mise au point sur la base d’une BMW R 1200 GS. L’objectif est de mieux comprendre le comportement des motards et de les aider à se sortir de situations périlleuses.

Alors que la plupart des acteurs de l’automatisation travaillent à faire de la voiture autonome une réalité, certains pensent déjà à d’autres types de véhicules sans chauffeur. Le Bateau, l’avion, le camion et maintenant la moto sont conduits par des intelligences artificielles.

Une moto autonome sur le circuit de Miramas

BMW Motorrad a publié le 11 septembre dernier une vidéo sur YouTube où apparaît une BMW R 1200 GS en mode autonome. Sur cette vidéo, la moto conçue par le célèbre fabricant allemand fait un tour de piste sur le circuit de Miramas, dans le sud de la France, sans chauffeur au guidon.

pcloud

La “bécane” accélère, freine, prend des virages, ralentit et s’arrête. La béquille se déploie d’elle-même à la fin du tour. Pour mettre au point cette moto autonome, l’équipe de chercheurs de BMW y a consacré deux ans de son temps. Le véhicule est équipé de trois valises qui rassemblent le lidar et les ordinateurs de bords. Si le constructeur n’a pas détaillé les caractéristiques technologiques de son prototype, on imagine que d’autres capteurs sont situés à l’avant et à l’arrière de la moto autonome.

Comprendre et peut-être sauver les motards

La conception de ce prototype ne donnera pas lieu à la commercialisation d’une moto autonome. Pas encore. La BMW R 1200 GS modifiée pour l’occasion est un outil de “compréhension des profils comportementaux des motards” selon Stephan Hans, un des ingénieurs responsable du projet. A termes, les technologies de conduite autonome pourraient prédire une situation dangereuse et ainsi agir en conséquence. Dans ce cas, le deux-roues pourrait freiner ou virer pour éviter un obstacle que le pilote n’aurait pas anticipé. Cette moto autonome pourrait également se rééquilibrer avant d’éviter la chute des passagers de ce véhicule fortement sensibles aux accidents.

Selon la délégation à la sécurité routière, 669 motards sont morts sur les routes françaises en 2017, un chiffre en hausse de 9 % par rapport à 2016. C’est la plus forte hausse observée sur cette période. La technologie semi-autonome de BMW pourrait en principe sauver des vies.

D’autres acteurs industriels s’engagent dans la conception de la moto autonome. Yamaha et Honda ont tous présenté des modèles capables de se tenir seuls en équilibre. L’équipementier allemand Bosch a lui dévoilé une technologie de propulsion par air capable de positionner correctement une moto en cas de glissade ou de dérapage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *