Accueil > Business > Mozilla stoppe son activité dans l’IoT et dissout sa Connected Devices Initiative
mozilla firefox

Mozilla stoppe son activité dans l’IoT et dissout sa Connected Devices Initiative

Changement de stratégie pour Mozilla, qui préfère investir dans la R&D plutôt que dans le lancement de produits IoT. Cette décision entraîne la chute de son organisation Connected Devices Initiative, des licenciements et des changements de postes. 

La Fondation Mozilla a récemment décidé de stopper son activité dans l’IoT avec la dissolution de sa Connected Devices Initiative. Cette organisation à but non lucratif compte se séparer d’une cinquantaine d’employés sur un total d’un millier, dans le but de se concentrer sur la R&D. La plupart de ses développeurs seraient déjà affectés à de nouveaux projets.

Mozilla privilégie la R&D au lancement d’un produit IoT

Mozilla ne compte pas totalement se retirer du marché de l’IoT, mais elle n’a plus l’intention de lancer un produit commercial, préférant ainsi s’inscrire dans le temps « Nous écartons l’idée de lancer un produit commercial pouvant monter en puissance pour nous concentrer sur une approche R&D » avait déclaré la Fondation Mozilla au site d’information CNET.

La Connected Devices Initiative, ayant été crée en 2015, s’est d’abord basée sur les technologies de Firefox OS au moment de débuter. Les personnes à la tête de l’organisation comme Ari Jaaski, senior vice-président, et Bertrand Neveux, directeur logiciel, ont également dû quitter l’organisation.

Tout comme Google, le lancement de produits connectés permettrait d’étendre l’influence du navigateur Firefox au-delà de l’ordinateur et du smartphone. Mozilla n’est pas en avance sur les technologies de l’IoT, mais elle avait déjà intégré son browser dans les télévisions 4K de Panasonic en 2015, par exemple.

Bien que Mozilla souhaite prolonger sa période de R&D, elle est tout de même à l’origine du projet Vanni, une interface de reconnaissance vocale pour la maison connectée, mais également de Voicebank, qui récolte des paroles pour développer des systèmes d’intelligence artificielle assurant la reconnaissance vocale.

Mozilla avait pourtant mis fin à quelques activités pour se concentrer sur son activité dans les objets connectés. Tout d’abord, la société a définitivement abandonné son système d’exploitation pour smartphone Firefox OS en septembre 2016. Ensuite, l’entreprise a mis de côté son « Boot to Geeko », un OS open source pouvant tourner sur de toutes petites configurations.

Ces changements s’inscrivent notamment dans le contexte d’une baisse de la part de marché de Mozilla, étant passée de 14,9 % à 6,8 % en peu de temps. Toutefois, l’organisation tient son chiffre d’affaires. Mozilla passait de 329 millions de dollars de revenus en 2014 à 421 millions de dollars en 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *