satellite dans l'espace

La startup australienne Myriota lève 19 millions de dollars pour le développement de l’IoT par satellite

Myriota a levé 19,3 millions de dollars pour continuer à développer une constellation d’au moins 25 satellites pour connecter des appareils IoT dans le monde.

Financement de Myriota : zoom sur les investisseurs

Myriota est une jeune starup spécialisée dans l’IoT par satellite. Elle a récemment levé 19,3 millions de dollars pour pouvoir déployer davantage de satellites. Pour cette levée de fonds, le tour de table est dirigé par les sociétés australiennes Hostplus et Main Sequence Ventures. Boeing HorizonX, In-Q-Tel, Right Click Capital, Singtel Innov8 et le South Australian Venture Capital Fund font aussi partie des investisseurs. L’ancien Premier ministre australien Malcolm Turnbull a également participé à la ronde. Cette collecte de fonds a pu commencer l’année dernière et malgré la pandémie, la levée était maintenue.

Un éventuel retard de lancement des satellites suite à la pandémie

Myriota a été fondée en 2015 pour commercialiser des émetteurs de signaux à bande étroite bon marché. Ces dispositifs sont développés à l’Université d’Australie-Méridionale. Depuis sa création, Myriota a déjà levé 37 millions de dollars au total, ce qui a permis son développement. Aujourd’hui, elle se positionne sur le marché de l’IoT connecté par satellite. Face à la pandémie, la société déclare que ses services n’ont pas été affectés par la crise sanitaire puisque ses systèmes sont basés sur le cloud. La pandémie pourrait toutefois retarder le lancement de trois satellites en cours de construction par Tyvak Nano-Satellite Systems, Inc.


pCloud : l’offre familiale LIFETIME à -75% pour la rentrée !


station lancement fusée spacex

Myriota développe un partenariat avec exactEarth pour s’équiper en satellites

Pour déployer ses satellites, Myriota a signé un accord d’achat avec la société canadienne de suivi des navires exactEarth. Son but est d’acheter des satellites qu’elle utilisait déjà pour les premières offres de service. Myriota a déclaré avoir acheté quatre petits satellites à exactEarth, six stations au sol et des licences de spectre associées. Myriota paiera 600 000 dollars canadiens (400 000 euros) pour les actifs, dont 150 000 dollars canadiens en espèces et 450 000 dollars canadiens en actions privilégiées. Cette collaboration a permis à exactEarth d’atteindre plusieurs objectifs stratégiques et financiers. Avec cet achat, Myriota pour sa part pourrait réaliser un taux de revisite horaire. Il lui faudrait 10 satellites pour remplir cet objectif. Avec 25 satellites, Myriota pourra revisiter les capteurs IoT toutes les 10 minutes.

Les projets de développement de Myriota

Myriota prend déjà en charge son réseau de stations au sol avec des services de passerelle de KSAT et d’Amazon Web Services. Pour les satellites, elle évoque un objectif à long terme : l’exploitation de 50 satellites. Cela permettrait une connectivité en temps quasi réel. La société n’a cependant pas précisé le calendrier pour atteindre ce nombre. Myriota utilisera son nouveau capital pour financer des satellites supplémentaires, mais aussi pour faire passer son effectif d’environ 40 personnes à 80 personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *