Anthony Fadell, le PDG de Nest Labs

Nest Labs : Weave invente le domicile de demain

Weave, le protocole de domotique connectée développé par Nest Labs, annonce l’ouverture de son service à d’autres partenaires souhaitant intégrer son réseau d’objets connectés pour votre domicile. Explications.

Nest Labs, la filiale de Google, est en passe de réaliser son objectif premier : transformer votre maison en « maison prévenante et attentionnée ». En d’autres termes, construire un concept de domicile suffisamment connecté pour répondre à toutes vos attentes de confort et d’ergonomie.

Un réseau d’objets connectés pour votre maison

L’entreprise californienne ne manque pas d’équipements intelligents pour renforcer le maillage sécuritaire de votre domicile, avec à disposition des thermostats, des détecteurs de fumée et des caméras. Cependant, intégrés à son protocole Weave, les équipements deviennent, outre le fait qu’ils soient connectés à vous via l’application les régissant, connectés entre eux : là réside la principale innovation proposée par Nest.

Jusqu’à maintenant, nos produits et ceux de nos partenaires fonctionnaient avec notre protocole réseau Thread qui permettaient aux objets de communiquer entre eux par internet. C’était du cloud to cloudWeave représente la deuxième brique qui nous manquait avec la possibilité de faire communiquer les objets entre eux localement.

– Lionel Guicherd-Callin, directeur marketing Europe de Nest

Cette innovation, ce n’est donc pas de réaliser un nouvel objet connecté, mais de fédérer ces objets dans un réseau commun, de sorte que ceux-ci soient en mesure de communiquer entre eux. Les possibilités d’utilisations et de combinaisons sont multiples, comme l’indique cette vidéo diffusée par Nest :


Découvrez notre lead marketplace I.T


 

« Work with Nest », ou la compatibilité connectée

Si vous avez bien noté la vidéo précédente, celle-ci fait référence à un logotype gris acier, « Work with Nest ». Il est intéressant de noter la portée de cette réalisation. Car celle-ci est probablement la plus novatrice : si les produits Nest seront capables d’entrer en interaction entre eux pour s’échanger des informations concernant vos préférences de paramètres, ils seront également en mesure de communiquer avec les équipements d’une marque différente. Premier en date à avoir accepté cette collaboration, le groupe suédois Yale Locks & Hardware a mis au point via le protocole Weaver la serrure connectée Linus, certifiée donc Work with Nest et habilitée à communiquer avec les autres produits de la marque.

 

Prévue pour courant 2016 aux États-Unis, d’autres marques ont annoncé leur prochaine collaboration avec Nest Labs dans le sillage de Yale. Ainsi, on retrouvera Philips hue, pour les ampoules, Big Ass Solutions pour les ventilateurs et, à noter,  deux sociétés françaises : Legrand, spécialisée dans l’éclairage, et Somfy, experte en solutions domotiques. Ces annonceurs pourront également profiter du lancement parallèle de la boutique Work with Nest qui référence l’ensemble des produits compatibles et accessibles à la vente grand public, comme des voitures Mercedes, des réfrigérateurs Bosch ainsi que des machines à laver Whirpool.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *