in

Netwrix présente les nouvelles caractéristiques de SbPAM 3.5

Le fournisseur de solutions de cybersécurité, Netwrix, a dévoilé la version 3.5 de SbPAM. Grâce à cette solution, les clients peuvent plus facilement sécuriser, contrôler, gérer et surveiller les accès privilégiés

Selon le PDG de Netwrix, l’utilisation abusive des comptes d’administrateur reste aujourd’hui l’une des principales causes de violation de données et d’interruption des activités. Les entreprises, quel que soit leur secteur d’activité ou leur taille, doivent améliorer la gestion de ces accès privilégiés pour minimiser ces risques. Cependant, elles redoutent la complexité et le prix élevé du processus de déploiement. Pour faire face à ces difficultés, Netwrix a été conçu une solution efficace et simple à mettre en œuvre, le SbPAM 3.5.

Netwrix SbPAM réduit le risque inhérent aux comptes privilégiés

74 % des violations de données commencent par une mauvaise utilisation des informations d’identification privilégiées. Les comptes privilégiés est une ressource très importante. Ainsi, la moindre erreur peut entraîner une fuite de données ou une interruption coûteuse de l’activité. Dans ce contexte, Netwrix SbPAM constitue un outil indispensable pour résoudre le problème de la gestion des comptes privilégiés. Il permet de gérer les autorisations exceptionnelles pour les systèmes critiques en quelques jours seulement.

pcloud

Cette solution offre aux entreprises la possibilité de diminuer les risques potentiels de cyberattaques. Pour ce faire, elle élimine les comptes privilégiés répétitifs. En outre, elle accorde aux administrateurs des accès limités pour effectuer une tâche précise et les supprimer après. Cette opération contribue à diminuer considérablement la menace de violation de données, d’interruption d’activité et de non-conformité.

En outre, la facilité de déploiement et de mise en œuvre du SbPAM 3.5 entraîne un retour sur investissement plus rapide par rapport aux solutions traditionnelles. En fait, les systèmes de sécurité actuels, comme le gestionnaire de connexion au bureau à distance, peuvent être maintenus.

Netwrix SbPAM 3.5  offre divers avantages pour les entreprises

SbPAM 3.5 protège l’environnement cloud de l’entreprise. En fait, cette technologie permet de supprimer les comptes privilégiés dans Azure AD. Ainsi, les organisations améliorent le contrôle des opérations des administrateurs et réduisent leurs tâches quotidiennes.

En outre, cette solution réduit la zone d’attaque au sein du réseau grâce à des comptes privilégiés à la demande pour les appareils Cisco. Cela minimise le risque d’abus et facilite la gestion.

SbPAM 3.5 sécurise les données critiques qui situées dans les applications web intégrées à AD. En outre, cette technologie permet de contrôler l’accès à des ressources du réseau. En retirant les principaux utilisateurs, un accès privilégié temporaire en fonction des tâches devient envisageable pour Linux.

Parmi les autres améliorations apportées à la solution figure la possibilité de désactiver le protocole de bureau à distance (RDP) après chaque session d’administration. Cela bloque les ransomwares et autres cyberattaques ainsi que les connexions RDP non autorisées.

De plus, le système détecte les atteintes à la sécurité causées par les modifications de fichiers critiques lors de sessions privilégiées. Cela renforce la capacité à identifier et à enquêter les dangers tout en préservant la continuité de l’activité. En outre, la technologie permet de rationaliser les enquêtes et de prouver la conformité en transmettant les journaux d’activité privilégiée au SIEM.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *