in

NIDS : définition et utilités de ce système de détection d’intrusion

Système NIDS prévient des attaques et intrusions

Un système de détection d’intrusion en réseau (NIDS) est conçu pour aider les organisations à surveiller leurs environnements en nuage, sur site et hybrides. L’objectif étant de détecter les événements suspects qui pourraient indiquer une compromission. Cela inclut les violations de politiques et le balayage des ports, ainsi que le trafic de source et de destination inconnues.

Les technologies de sécurité NIDS sont de nature « passive » plutôt qu’« active ». Cela signifie qu’elles sont conçues uniquement pour alerter en cas d’activité suspecte. Ainsi pour cette raison, elles sont souvent déployées aux côtés de systèmes de prévention des intrusions (IPS) qui sont « actifs ».

Pour les organisations qui cherchent à améliorer la visibilité des menaces, les systèmes NIDS sont généralement utilisés en conjonction avec des systèmes de détection des intrusions basés sur l’hôte (HIDS). Ils peuvent aussi être combinés à des solutions SIEM. Des solutions qui regroupent et analysent les événements de sécurité provenant de sources multiples.

Détecter les menaces de sécurité cachées

Compte tenu de la nature avancée des cybermenaces actuelles, la protection de l’entreprise requiert désormais la capacité de détecter et de répondre aux attaques. Surtout celles qui contournent les pare-feu et autres contrôles de sécurité périmétriques traditionnels. Les systèmes NIDS permettent d’améliorer la visibilité des activités malveillantes au sein de votre réseau. Des activités qui pourraient autrement passer inaperçus.

Comment fonctionne le NIDS ?

Pour détecter les menaces, les systèmes de détection des intrusions basés sur le réseau recueillent des informations sur le trafic Internet entrant et sortant. Pour maximiser la visibilité, les capteurs NIDS sont placés stratégiquement sur un réseau. Par exemple sur un LAN et une DMZ.

Les systèmes NIDS utilisent une combinaison de méthodes de détection basées sur les signatures et les anomalies. La détection basée sur les signatures consiste à comparer les caractéristiques des paquets de données collectés avec des fichiers de signature connus pour être malveillants. La détection basée sur les anomalies utilise l’analyse comportementale. Une analyse censée surveiller les événements par rapport à une ligne de base de l’activité « typique » du réseau.

Lorsqu’une activité malveillante ou anormale se produit sur un réseau, par exemple une augmentation soudaine du trafic réseau, les technologies NIDS détectent l’activité. Elles génèrent ainsi des alertes pour enquête.

Pourquoi opter pour un NIDS géré 24/7 ?

Un système de détection d’intrusion en réseau prêt à l’emploi est sans aucun doute un outil de sécurité puissant. Toutefois, l’exploitation de ses capacités peut exiger des organisations. L’exploitation peut aussi nécessiter beaucoup d’investissement en termes de temps et d’efforts pour maintenir leur système à jour et l’optimiser. L’objectif étant de s’assurer qu’il donne les résultats de sécurité souhaitée.

S’il n’est pas correctement configuré et entretenu, un NIDS basé sur le comportement peut générer des centaines d’alertes quotidiennes. Ce qui peut rapidement conduire les équipes informatiques à se lasser des alertes. Peu d’organisations disposent des ressources nécessaires pour surveiller les technologies de sécurité NIDS 24 heures sur 24. Ainsi, lorsque de véritables incidents se produisent, elles ne disposent pas non plus de l’expertise nécessaire pour les arrêter rapidement et efficacement.

Un NIDS géré peut aider à surmonter ces problèmes et d’autres défis de sécurité. Il fournit des experts en sécurité expérimentés pour déployer, configurer et surveiller les systèmes de détection d’intrusion. Une surveillance basée notamment sur le réseau et sur l’hôte et permettre aux équipes internes de se concentrer sur d’autres tâches importantes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.