in

Nokia investit 170 millions d’euros dans Withings

withings

L’entreprise multinationale de télécommunication finlandaise vient de jeter son dévolu sur Withings. Société française spécialiste des objets connectés, l’entreprise va permettre à Nokia de renforcer sa position dans l’Internet des objets en rejoignant la division Nokia Technologies. Et ce pour le coût de 170 millions d’euros. 

Fondée en 2008 par le co-fondateur d’Inventel et Sculpteo, la société s’est fait connaître dans le domaine du bien-être avec son tensiomètre et son fameux Smart Baby Monitor, consacré à la surveillance du bébé. Il a fallu peu de temps à l’entreprise avant de s’imposer en référent de la santé connecté.

Withings, le bien-être assuré de Nokia

En lien avec des fournisseurs de services tels que Google Health ou Microsoft, Withings s’est très vite fait connaître dans l’écosystème IoT. A peine 5 ans après sa création, l’entreprise a levé 23,5 millions d’euros auprès de Ventech, Idinvest Partners et 360 Capital Partners.

pcloud

En participant à des programmes de recherche en lien avec différents centres européens et internationaux, la société a développé le Withings Health Institute. Ce département a pour vocation de faire avancer la recherche à travers l’étude de l’impact des objets connectés sur la santé. Avec ce centre, Withings a pu étendre son champ à l’international en partenariat avec l’hôpital universitaire de Leiden, la société Européenne d’Hypertension, l’université de Manchester ou l’université de Pennsylvanie.

Le choix est donc tout fait pour l’entreprise suédoise, qui a décidé d’investir dans les nouvelles entreprises de l’IoT. En février 2016, Nokia annonçait déjà la création d’un fond de 350 millions d’euros destinés à ces entreprises.

«En associant les produits primés et les salariés talentueux de Withings à l’expertise et aux innovations mondialement reconnues de Nokia Technologies, nous nous plaçons en tête de la prochaine vague d’innovations en matière de santé numérique» Ramzi Haidamus, président de Nokia Technologies)

L’acquisition de Withings devrait être finalisée au début du troisième trimestre 2016 et permettre ainsi à Nokia de se placer sur le marché de la e-santé. Un secteur de plus en plus tendance, dont les investissement ont atteint 1,4 milliard de dollars au premier trimestre 2016.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *