Accueil > Tech > Composants > Nvidia et Arm veulent faciliter l’intégration du Deep Learning dans l’IoT
nvidia arm partenariat

Nvidia et Arm veulent faciliter l’intégration du Deep Learning dans l’IoT

La conférence GTC 2018 consacrée au Deep learning et à l’intelligence artificielle se déroulait du 26 mars au 29 mars à San José et était riche en annonces. Nvidia, le fabricant de puces graphiques et Arm, le géant des semiconducteurs ont annoncé un partenariat afin d’intégrer des fonctionnalités issues du Deep Learning dans les objets connectés.

Apporter des capacités d’apprentissage profond (deep learning) ou tout simplement la puissance de calcul au sein des objets connectés est une idée qui séduit fortement les industriels. Les applications sont nombreuses : maintenance prédictive des machines industrielles, amélioration du fonctionnement des voitures autonomes, apprentissage des habitudes de personnes indépendantes à travers des capteurs, etc.

Le partenariat entre le fabricant de semiconducteurs Arm et le concepteur de processeurs graphiques Nvidia annoncé le 27 mars 2018 vise à faciliter l’intégration de l’apprentissage profond dans des puces conçues pour animer des objets connectés professionnels ou grand publics.

Arm affiche son objectif de standardisation

Plus concrètement, Arm souhaite intégrer l’architecture open source Deep Learning Accelerator de Nvidia, aussi appelée NDVLA, au sein de sa plateforme Trillium. Consacrée au machine learning, cette dernière embarque trois éléments : Arm ML, Arm OD et Arm NN SDK. Au processeur de machine learning doté d’une capacité de calcul de 4,6 TOPs à l’efficacité énergétique de 3 TOPS par watt (Arm ML), au processeur de computer vision capable de détecter des objets en Full HD 60 FPS (Arm OD), et à la suite logicielle de gestion de frameworks (Arm NN SDK), s’ajoute donc cette l’intégration de l’architecture NDVLA.

L’association de ces deux géants a pour but de réduire les coûts de l’accès au Deep Learning et ainsi d’élargir un marché pour l’instant principalement réservé aux fabricants de véhicules autonomes.

Nvidia y trouve une porte d’entrée dans l’IoT

René Haas, Vice-Président exécutif du groupe IP chez Arm a déclaré dans le communiqué de presse paru le 27 mars 2018 :

“Accélérer l’intégration de l’IA au sein des terminaux est essentiel pour permettre à Arm de connecter un trillion d’objets connectés. Aujourd’hui, nous nous rapprochons de cette vision en intégrant NVDLA à la plateforme Projet Trillium, car tout notre écosystème bénéficiera de l’expertise et des capacités de nos deux sociétés (Arm et Nvidia NDLR) en matière d’IA et d’IoT”.

Cette annonce prouve également une volonté de standardisation des modèles de conception. La même stratégie est adoptée par Nvidia dans le domaine de la mobilité urbaine. La firme a présenté les dernières versions de sa plateforme de conduite autonome. Elle a aussi impressionné tout le monde avec son super ordinateur DGX-2 d’une puissance de 2000 Téraflops.

Sources & crédits Source : - Crédit : photos : Nvidia
Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend