Accueil > Business > E-Santé > Prima : Un œil bionique aide les personnes atteintes de DMLA
prima œil bionique

Prima : Un œil bionique aide les personnes atteintes de DMLA

Pixium Vision a mis au point un œil bionique, un implant oculaire permettant aux personnes atteintes de DMLA de retrouver une vision partielle. La première implantation est une réussite.

Voici le premier implant sous-rétinien, un œil bionique permettant aux personnes qui ont perdu la vue par dégénérescence rétinienne liée à l’âge (DMLA) de type sèche, une pathologie jusqu’à présent sans traitement, de récupérer une partie de leur perception visuelle centrale et ainsi de gagner en autonomie. L’entreprise Pixium Vision rencontre un vif succès en bourse.

Totalement sans fil ni connexion, l’implant PRIMA est positionné sous la rétine du patient par chirurgie mini invasive potentiellement sous anesthésie locale.

Prima, un œil bionique au service des non-voyants

L’oeil bionique est équipé de centaine d’électrodes à ce stade, qui vont remplacer la fonction de certains « neurones de la rétine au fond de l’œil ». Prima va convertir les informations reçues d’une caméra externe portée par des lunettes en un signal électrique qui est transmis aux cellules de la rétine, ensuite plus naturellement au cerveau par l’intermédiaire du nerf optique .

Ce sont ces signaux lumineux déclenchés que le patient va percevoir, interpréter. Évidemment, cela ne représente pas une vision naturelle, mais la perception de ces signaux lumineux là où aucune vision n’était possible avant est déjà un progrès phénoménal.

Il est pourtant important de noter que le patient atteint de cécité va devoir être rééduqué à la « nouvelle » vue. Cela passe donc par un long apprentissage pour interpréter les nouveaux signaux perçus. Ce moment va donc permettre à l’usager d’interpréter cette nouvelle forme artificielle prothétique de vision bionique.

Pixium Vision rencontre un vif succès en bourse

Autour de cet œil bionique, on est en droit de se poser la question de l’homme réparé et du transhumanisme tout en sachant que l’homme réparé n’est pas l’homme augmenté.

Dans tous les cas, c’est une réussite puisque l’annonce du succès de la première activation de cet œil bionique, un implant sous rétinien a permis à la medtech Pixium Vision de voir son cours d’action de progresser de 25% en ce début de semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend