PayinTech

PayinTech, rencontre avec le cashless du Hellfest

Jean-Rémi Kouchakji et Bertrand Sylvestre-Boncheval, deux ex-étudiants en commerce, ont mis en place une solution de paiement connecté. Du bar de leur école HEC au Hellfest, les deux entrepreneurs ont mis en vogue la dématérialisation de l’intégralité des paiements à travers des cartes et des bracelets connectés. Il leur aura fallu en tout 6 ans avant de devenir les partenaires favoris des sites touristiques et des stations de ski. 

Devenus leaders européens sur l’événementiel, leur société équipe divers hébergeurs, sites touristiques, parcs d’attractions en paiement connecté. Grâce à une puce de contact NFC, il suffit d’une seule carte ou d’un bracelet pour effectuer tous les paiements sur place, qui peut être rechargée de nombreuse fois à travers des caisses sur le site. Le but ? Fidéliser la clientèle grâce à une « expérience simple et confortable ».

La technologie NFC au service du tourisme

Dotée d’un effectif de 31 personnes et de 5 bureaux en France, la boîte a équipé plus de 2 millions et demi de personnes. Toutes les transactions physiques sont assurées par la technologie NFC (Near Field Communication ou Communication dans un champ proche). Technologie intuitive, elle permet de connecter le smartphone à de nombreux services à proximité de l’élément avec lequel l’usager souhaite interagir ; que ce soit dans l’usage du Web et des réseaux sociaux, l’ouverture de porte avec des serrures sécurisées sans contact ou le paiement. Beaucoup plus compétente que Bluetooth et Wifi, elle automatise les appareils et créé ainsi le lien entre le monde physique et virtuel.


Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud


PayinTech
Cashless Hellfest

En travaillant ainsi sur la connaissance des parcours clients et la fidélité, le bracelet connecté optimise la gestion relation/client et aide les entreprises du tourisme à proposer de meilleures offres.

Les banques ont le vent en poupe avec PayinTech

En étroite collaboration avec la BPCE et Natixis, PayinTech offre une sécurisation des paiements chez les acteurs bancaires. La startup a également lancé un partenariat avec la Banque populaire des Alpes dans le cadre du lancement du bracelet station pour les stations de ski. Ce bracelet a l’avantage de s’adresser à tous les commerces de la station de ski concernée.

Si les bracelets connectés servent au paiement, ils servent également à d’autres fonctions tels que la clé de chambre, le badge d’entrée dans l’immeuble, le ticket d’activités réservées en amont, le bracelet VIP ou la carte de contrôle d’âge. Tout centraliser en un bracelet, telle est la formule de PayinTech. Une formule qui sera peut être bientôt adaptée à tous les secteurs du tourisme.

1 commentaire

  1. Ce serait bien de les interroger à nouveau après le gigantesque raté du Hellfest !
    Expérience simple et confortable ……… Ah ben ça c’est loupé !
    Et quid du remboursement du solde restant sur les cartes ? Ah ben rien.
    Et tous les gens ayant commandé cette carte en avance et ne l’ayant jamais reçu, obligés d’en racheter une sur place…..

    Si le système est bon, là il y a un problème, pour ne pas dire une arnaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *