Accueil > Ecosystème IoT > Le Big Data, vecteur d’influence en politique au Royaume-Uni
London

Le Big Data, vecteur d’influence en politique au Royaume-Uni

Les élections générales britanniques qui ont lieu demain ont été annoncées comme étant les plus imprévisibles de l’Histoire du pays; mais c’était sans compter sur le potentiel informatif généré par le Big Data.

VOTE
Big Data : de quoi influencer des élections ?

 

Big Data et campagnes politiques : une récente histoire d’amour

Bon nombre de partis politiques s’en referrent désormais aux avancées technologiques pour « prédire » ou influencer les résultats des élections : notamment en se tournant vers les analyses – que l’on sait de plus en plus précises et pertinentes – des données de masse. Le but est simple : récolter des données et modifier la stratégie de campagne en temps réel, afin de l’adapter au mieux aux attentes des électeurs. Et les campagnes des élections générales qui ont lieu demain n’ont pas échappé à la règle, même si les lois britanniques sur la vie privée limitent ce que les organisations ont le droit de récolter comme données. En effet, après l’avènement des campagnes « digitales » et des recours toujours plus systématiques aux réseaux sociaux, la tendance est désormais aux campagnes fondées sur les data. Et l’homme politique auquel on doit ce phénomène n’est autre que Barack Obama.

big data
L’analyse des Big Data : une qualité d’informations bien souvent inexploitée.

 

Le « Big Data President » : un exemple à suivre

Mieux ! Après la réussite aux deux dernières élections américaines de Barack Obama – surnommé, suite à ses deux campagnes présidentielles hautement fondées sur l’analyse des données, le « Big Data President » – la tendance politique lors des élections est à l’analyse minutieuse des data qui, pense-t-on, permettent de gagner face à des rivaux, de changer la stratégie d’une campagne pour inverser une tendance, ou encore de se rapprocher de l’électorat. Mais n’allez pas croire que le Big Data est synonyme de pouvoirs magiques : nous parlons bien là d’une utilisation pragmatique et efficace des giga-données afin d’en retirer des résultats précis – par exemple les attentes d’un public – et donc de pouvoir redessiner une stratégie en conséquence. Un exemple supplémentaire s’il en fallait, pour comprendre à quel point les informations dégagées par l’analyse du Big Data sont fondamentales lorsqu’elles sont bien recueillies et utilisées.

Obama
Barack Obama, le Big Data President.

 

Une analyse Big data toujours plus précise et pertinente

Dans le cas précis des élections générales qui ont lieu dès demain au Royaume-Uni, le Big Data ont joué un rôle important, puisqu’aussi bien le Labour que les Conservateurs ont recruté d’anciens conseillers de campagne de Barack Obama pour mener leurs campagnes respectives. Et en effet, les analyses issues du Big Data en matière d’élection sont non-négligeables : dresser des profils-type d’électeurs, faire des estimations par secteur géographique des promesses de vote et autres tendances, connaitre les thèmes de programmes qui ont le plus de poids auprès de l’électorat, etc.

Alors que les élections générales se déroulent dès demain en Grande-Bretagne, certaines analyses donnent le Labour et les conservateurs au coude-à-coude. Réponse demain.

Source

A lire également

surdensite officinale

Surdensité officinale : une aubaine dans l’ère de la santé connectée ?

Le Rapport de la Cour des comptes sur la sécurité sociale est tombé au mois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *