in , ,

Le Prix Jeune Entrepreneur de La Tribune : les start-ups face aux grands groupes

Prix Jeune Entrepreneur

Le 13 avril dernier avait lieu au Grand Rex le gala des jeunes entreprises, organisé par La Tribune avec des partenaires tels qu’Orange, Erdf, Altran, Bpifrance, BNP Paribas, AG2R et Cisco. Le tout en présence d’Axelle Lemaire et Emmanuel Macron, apparaissant en fin de soirée tels des guest-stars. Retrouvez notre résumé de la soirée ainsi que les liens vers les divers replays de la soirée.

Start-ups VS Grands groupes

Après une présentation de la vision entrepreneuriale de Jacques-Antoine Granjon, PDG et fondateur de vente-privée, une première table ronde a démarré, sous la houlette de Delphine Cuny, journaliste à La Tribune : « Grands groupes, ETI, Start-Up, comment vous connecter ? » Étaient présents Yoann Jaffré, Directeur de l’Open Innovation Lab développé par BNP Paribas dans le but d’accueillir et orienter les start-ups prometteuses, Pascal Latouche, Directeur de L’Orange Fab France, Patrick Robin, Vice-Président de France Digitale et co-fondateur de la banque d’affaire AVOLTA Partners, ainsi que Simon Tchedikian, Directeur général et co-fondateur de la start-up française SevenHugs

pcloud

L’occasion pour les divers acteurs autour de la table de rappeler leur affinités et leurs raisons de fonctionner avec les start-ups. Pour Orange, c’est une action qui engage les différents acteurs dans un partenariat, tout en les tenant à distance car l’important avec le principe d’accélération d’une jeune pousse, c’est de « réaligner, et réajuster » sa ligne de marché, il faut « rester concentrés sur le partenariat commercial« . Orange organise également des ateliers pour apprendre aux start-ups à se protéger des grands groupes, que ce soit en terme de propriété intellectuelle ou de conditions de rachat, mais également comment appréhender les journalistes du web.  Pour BNP Paribas, dont les start-ups sont les clients (1000 environ), l’idée c’est d’aider les start-ups à venir faire leur « cueillette » parmi les grands groupes, ils aident donc à la mise en relation et financent en partie les start-ups avec un projet finalisé avec un portefeuille clients déjà établi, soit l’avant-dernière marche avant de faire leurs pas de façon autonome.

Selon Yoann Jaffré : « Quand on accueille les start-ups dans notre pôle innovation, on vérifie la solidité de leurs projets parce qu’on sait que leur internationalisation va engager beaucoup de capitaux. » Et l’international, pour la plupart de ces acteurs, c’est incontournable. Pour preuve, cette phrase que nous avons tweetée lors de la soirée et qui est apparue en live sur le mur des tweets :

La Tribune

Patrick Robin, pour France Digitale et Avolta Partners, vient donner un petit coup de pied dans la fourmilière, en rappelant que trop souvent, la relation entre start-ups et grands groupes reste asynchrone. Que là où les grands groupes ont un rôle de « grand frère » à jouer avec leurs jeunes sociétés, les lois de la filiation ne sont pas toujours respectées. Cela peut donner lieu à de trop grandes contraintes juridiques, des délais de paiement importants, et faire perdre beaucoup de temps aux jeunes pousses qui se retrouvent prises le doigt dans un engrenage qui les dépasse. Selon Patrick Robin, « il faut un intermédiaire entre grands groupes et start-ups« .

La Tribune

Orange apprécie la proximité de ces entreprises dynamiques, bénéfique pour le groupe, tandis que dans la mécanique du grand groupe, chaque action doit être étudiée méthodiquement, et cela peut prendre du temps, la présence des start-ups dans l’accélérateur ouvre les portes de l’innovation à l’entreprise qui bénéficie de ce « rafraîchissement » nécessaire, et de ce dynamisme.

Les gagnants « IoT-centrés » du Prix Jeune Entrepreneur La Tribune

Le Prix Jeune Entrepreneur décerné par La Tribune comprenait les catégories suivantes :

– Catégorie Industrie,

– Catégorie Numérique,

– Catégorie Services,

– Catégorie Green Business,

Catégorie Social Business,

– Catégorie Start,

– Catégorie Innov&Connect (Prix BNP Paribas).

Dans ces catégories, et parmi les 230 candidatures qui ont été étudiées par La Tribune, Carole Zisa-Garat, lauréate du Prix BNP Paribas Innov&Connect a retenu notre attention puisqu’elle a développé un système de capteurs non-intrusifs pour la maison, pour le maintien à domicile des personnes âgées, dans le cadre de la Silver Economy. L’intérêt : aucun port de device pour les seniors, mais des capteurs qui assurent que tout se passe bien et alertent en cas de situation à risque, la famille, et l’entourage, et ce afin de repousser le départ en maisons de retraite type EHPAD.

Une soirée qui rappelle que le partenariat entre grands groupes et start-ups est bien présent dans notre système économique, voire dans « l’air du temps » mais reste encore compliqué à mettre en place et à maîtriser. Toutefois, start-ups comme grands groupes admettent volontiers avoir besoin les uns des autres, et leur souhait de s’accorder était palpable lors de cette soirée. Des efforts sont à faire dans les deux sens, et ce genre d’événement et de table ronde permet de réaliser quels sont les premiers pas à faire dans le bon sens.

Les replays sont disponibles sur Youtube, sur la chaîne de La Tribune Live. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *