Accueil > Business > Transports > Voiture autonome : Apple fait des coupes dans le projet Titan
apple car voiture autonome projet titan

Voiture autonome : Apple fait des coupes dans le projet Titan

Apple a annoncé cette semaine une réorganisation des équipes du projet Titan. La firme de Cupertino déleste sa branche consacrée à la voiture autonome de 200 employés.

Alors que le projet Titan semblait reparti de plus belle, Apple met un coup de frein à son projet de voiture autonome. En effet, la firme de Cupertino a annoncé le remaniement de 200 personnes travaillant au sein de cette division.

Cette information qui circulait en interne en début de semaine a été dévoilée par CNBC le 24 janvier. Questionné par le média américain, le géant californien a confirmé cette restructuration. Les 200 personnes concernées ne seront pas forcément licenciées.

Une restructuration qui affecte 200 employés

C’est ce qu’a déclaré un porte-parole à CNBC :

« Nous avons une équipe incroyablement talentueuse qui travaille sur les systèmes autonomes et les technologies associées chez Apple. Comme l’équipe concentre son travail sur plusieurs domaines clés pour 2019, certains groupes sont déplacés vers des projets dans d’autres secteurs de l’entreprise, où ils soutiendront le machine learning et d’autres initiatives au sein du groupe Apple”.

Si la marque à la pomme reste très discrète sur le projet Titan, certains indicateurs laissaient penser qu’il était bien avancé. En mai 2018, le Department of Motor Vehicules de l’etat californien indiquait que 55 voitures autonomes Apple étaient autorisées à rouler sous le contrôle d’un chauffeur. Selon TechCrunch, la firme de Cupertino avait engagé 83 chauffeurs.

Le projet Titan, une source d’anxiété pour les dirigeants d’Apple ?

Or, les réflexions d’Apple concernant le projet Titan ne sont pas totalement terminées. Dans un premier temps, il s’agissait de concevoir une voiture autonome Apple. Depuis 2016, il est davantage question de proposer les technologies développées en interne à des constructeurs automobiles.

Par ailleurs, cette restructuration découlerait du changement de direction, selon CNBC. L’arrivée de Doug Field à la tête du projet Titan a sûrement provoqué une vague de changement. Cet ancien Vice président engineering chez Tesla a rejoint Bob Mansfield, SVP ingénierie matérielle pour la firme de Cupertino.

Un autre élément aurait provoqué cette décision de restructuration. Selon le Washington Post, le projet Titan mobilisait 5 000 employés en juillet 2018. Un chiffre important pour une division dont les retombées économiques sont pour l’instant nulles. Afin de désamorcer les remarques des investisseurs, Tim Cook a déclaré que l’importance de la voiture autonome dans sa société ne se mesure pas au taux d’embauche.

Seulement le retard accumulé face à Tesla, Uber et sur General Motors ne met pas le projet Titan en valeur. Toutefois, la course à l’innovation se poursuit dans les couloirs du géant à la pomme.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend