in ,

Responsabilité zéro pour Vtech : une nouvelle clause déplorable.

Reponsabilité zéro pour VTech

 

On se souvient de cette histoire digne d’un film d’horreur, ces webcams de surveillance de bébés, piratées par des personnes aux intentions plus que douteuses, Vtech tourne le dos à ses responsabilités….

Vtech

Appel au boycott des jouets VTech

Des experts en sécurité appellent à la prudence concernant des dispositifs qui peuvent permettre à des pirates de surveiller les enfants à la place des parents. Pourquoi faire montre de prudence à l’égard de ces objets ? Parce que 6,3 millions de comptes connectés d’enfants ont été la proie de violations en 2015. Pour se protéger, Vtech a dévoilé de nouvelles conditions d’utilisation de ses jouets connectés. Déloyale, elle se défile: les parents doivent assumer l’entière responsabilité de toute utilisation frauduleuse de leurs appareils.

“Depuis que l’on sait que nos appareils ont été hackés, VTech a mis les moyens pour améliorer la sécurité, se défend le porte parole, mais aucune entreprise peut offrir à ses clients une sécurité sans faille”

Scott Helme, expert en sécurité, se dit consterné par ces nouvelles conditions d’utilisation.

«Les gens ne lisent même pas ces choses ! Déplore-t-il,  opter pour la clause de responsabilité zéro, c’est impardonnable”

 

responsabilité zéro pour VTech

La route est encore longue pour une législation solide en matière de numérique. Rik Ferguson, autre expert du secteur, s’insurge lui aussi contre la lâcheté de l’entreprise. Il qualifie ce procédé d’indéfendable, et invite, sans équivoque, les consommateurs à boycotter cette entreprise qui “profite de la bonne volonté de ses clients en se dégageant de leurs responsabilités, autour de termes ambigus”. Le message est clair ! Les fabricants de jouets IoT pour enfants doivent avoir pleinement conscience que le risque de cyber-attaque est amené à être de plus en plus fréquent, à l’heure du multi-terrorisme. Il va falloir mettre les bouchées doubles pour protéger les enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.