in

Risques sécurité IoT : Quelles sont les différentes menaces ?

Les risques sur la sécurité IoT sont nombreux en ce temps où Internet est au centre du développement. Les plus redoutées méritent une attention particulière afin d’être prévenues.

Les risques sur la sécurité IoT peuvent toucher tout type d’appareils une fois connecté à Internet. En effet, cette toile d’araignée géante qui abrite un tas d’informations sensibles présente des vulnérabilités. Voici les dangers potentiels à craindre par les objets connectés.

pcloud

Manque de renforcement physique

Le simple fait que les appareils qui composent l’IoT soient déployés à distance implique une exposition permanente aux attaques physiques.

Bon nombre d’appareils ne disposent pas de sécurité quant à leur emplacement. En plus, l’absence de surveillance continue offre aux cybercriminels potentiels un ou plusieurs angles d’attaques.

Ce qui facilite les attaques à distance et les contrôles.

Non sécurisation du stockage et du transfert de données

Le stockage de données sur le cloud est un atout majeur pour l’IoT. C’est aussi un gros risque de violation de données dans la mesure où les pirates arrivent à les atteindre.

Le danger repose surtout sur l’absence de sécurité et de cryptage lors du stockage et du transfert.

Il faut alors adopter un système plus robuste comme les pare-feu et les contrôles d’accès.

Absence de surveillance et de gestion des appareils

Les objets connectés sont de plus en plus utilisés, surtout avec les nouveaux projets de villes connectées. Ce qui augmente les risques sur la sécurité de l’IoT. D’autant plus lorsqu’il n’y a pas de surveillance ni de gestion des appareils.

Par conséquent, en cas d’attaque, l’entité concernée ne peut pas détecter ou répondre correctement.

Pour y faire face, il faut instaurer un système de surveillance adéquat.

Les botnets

En gros, les botnets sont conçus pour s’infiltrer dans les réseaux et les systèmes.

Leur particularité réside dans le fait qu’ils possèdent une grande capacité d’adaptation. Ce qui leur permet d’atteindre facilement les appareils à faible sécurité.

Pour minimiser de tel risque sur la sécurité de l’IoT, il faut surveiller le changement en permanence de ces botnets.

La vulnérabilité des codes d’accès

Lorsque le mot de passe est faible, cela peut créer une brèche au niveau du réseau. Un code d’accès plus faible facilite les pirateries.

Pour bien sécuriser l’accès à un compte ou à un système, il est important de miser sur un code d’accès de niveau élevé. Éviter ainsi d’utiliser les chiffres ayant un rapport direct avec l’utilisateur.

risques sécurité iot

Interfaces de programmation d’applications (API) non sécurisées

Les interfaces de programmation d’applications ou API permettent aux serveurs de se connecter.

Cependant, lorsque la connexion est non sécurisée, cela ouvre une fenêtre d’attaque pour les cybercriminels.

Aussi, il est recommandé de vérifier la sécurité de chaque appareil de l’écosystème avant de les connecter. Cela en vue de prévenir tout risque sur la sécurité de l’IoT.

Les attaques basées sur l’intelligence artificielle

Depuis 2007, les attaques basées sur l’intelligence artificielle ont pris une ampleur considérable. Ce qui a marqué une avancée majeure dans le domaine de la piraterie informatique.

Ce type de menace augmente le risque sur la sécurité de l’IoT. L’IA doit cependant être un vecteur pour le développement technologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *