Robotarium National

Robotarium national : un centre de systèmes intelligents au Royaume-Uni 

Le Royaume-Uni a commencé la construction d’un robotarium national de 22,4 millions de livres sterling à Édimbourg. Ce projet a pour but de fabriquer un centre d’excellence pour les recherches en matière d’IA et de robotique.

Selon le ministre britannique de l’Écosse, Iain Stewart, le Robotarium est un projet de grande envergure. Il a déclaré que cette infrastructure rassemble des universitaires et des entreprises mondiales. Leur collaboration a pour but de concevoir de nouvelles technologies de pointe.

Construction du Robotarium National au Royaume-Uni

Financée par le gouvernement britannique, cette infrastructure de 21 millions de livres sterling a pour objectif de créer des opportunités pour les entrepreneurs écossais. C’est l’université Heriot-Watt qui accueille le projet. 

L’un des directeurs universitaires du Robotarium National déclare que ce site a pour but de répondre aux défis du monde réel et aux besoins de l’industrie. Il a ajouté que ce bâtiment va jouer un rôle important dans la reprise économique du Royaume-Uni après la pandémie COVID-19.

Le Robotarium  mesure 40 000 m2, et abrite trois domaines de recherche et développement distincts, dont :

  • la Robotique et les systèmes autonomes (RAS) ;
  • l’Interaction homme-robotique (HRI) ;
  • la fabrication de mécanique de haute précision.

Parmi les équipements spécialisés, il abrite également des laboratoires laser, un laboratoire de systèmes autonomes et un autre pour tester les technologies dans un environnement domestique réaliste. Le bâtiment comprend une « suite de partenaires » dédiée à la collaboration entre l’industrie, les universités et le gouvernement.

Robotarium national : ses différents projets de recherche 

Le Robotarium national se charge de nombreux projets de recherche visant à relever un large éventail de défis mondiaux. Ci-après quelques-unes d’entre elles.

Le SPRING ou Socially Pertinent Robots in Gerontological Healthcare

Ce projet vise à développer le premier robot de soins de santé conversationnelle multi-utilisateurs au monde pour assister les patients âgés en matière de santé.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Le Offshore Robotics for Certification of Assets ou – EPSRC ORCA Hub

Ce centre national comprend cinq universités et est dirigé par Heriot-Watt. Il a pour mission de faire évoluer les technologies dans le but de protéger le personnel des environnements de travail dangereux.

Le Laboratoire de vie assistée 

Ce dernier se sert de la technologie avancée pour favoriser une vie autonome durable. Ses recherches vont de la robotique et des assistants conversationnels aux dispositifs IoT et aux techniques de surveillance sans fil.

Le programme TAS (Trustworthy Autonomous Systems)

Dans le cadre de ce programme, des experts vont mener une étude sur les moyens de gérer la confiance entre les êtres humains et les systèmes autonomes. Son but est d’encourager l’adoption des systèmes autonomes.

Robotarium national : bâtiment respectueux de l’environnement

Le Robotarium national met également l’accent sur la durabilité. Des panneaux solaires sont prévus pour être installés sur le toit ainsi que des prises électriques pour recharger les véhicules. En hiver, il utilise la chaleur du soleil pour réchauffer le bâtiment et recycler l’air chaud.

Le bâtiment est conçu pour être aussi innovant que la recherche menée à l’intérieur. Sa conception répond à des critères stricts en matière de santé, de bien-être et de productivité des occupants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *