Accueil > Business > Transports > Tesla veut lancer une flotte de robots taxis en 2020 aux USA
elon musk tesla robots taxis

Tesla veut lancer une flotte de robots taxis en 2020 aux USA

Lors d’une journée réservée aux investisseurs, Elon Musk, le fondateur et PDG de Tesla, a annoncé la volonté de la marque de voitures électriques de lancer un service de robots taxis aux Etats-Unis d’ici 2020.

À l’instar d’une compagnie de VTC, Tesla veut mettre à disposition un million de véhicules autonomes pour les usagers d’un service de robots taxis. Le constructeur ne serait donc pas le propriétaire de l’ensemble de la flotte, mais profiterait des voitures compatibles déjà commercialisées.

Le système présenté par Elon Musk ne requiert pas ou peu de chauffeurs. En effet, il imagine que les robots taxis se rendront d’eux-mêmes à l’endroit indiqué par l’utilisateur du service. Pour cela, Tesla doit développer une plateforme logicielle de conduite autonome de niveau 4 et 5. Ce dernier niveau permet de se passer d’un chauffeur. En ce sens, le nouvel ordinateur de bord évoqué il y a quelques mois jouera un rôle crucial. Celui-ci fournit suffisamment de puissance pour atteindre ces niveaux d’autonomie que Tesla ne propose pas encore.

Transformer les Tesla en robots taxis

Évidemment, les robots taxis ne seront pas accueillis d’un bon œil dans tous les états américains. Cependant, Elon Musk estime qu’il pourra lancer le service dans certains d’entre eux dès 2020.

Les propriétaires de Tesla souhaitant participer devront s’inscrire au préalable. Seules les dernières versions des Model S, Model X et Model 3 seront éligibles à ce programme. Quand il n’y aura pas assez de robots taxis dans une zone, le constructeur déploiera sa propre flotte. Afin de séduire ses clients, Elon Musk compte sur l’aspect financier de la chose.

Un service ambitieux et rémunérateur

Le service pourrait faire gagner pas moins de 30 000 dollars par an aux automobilistes inscrits, soit pas moins des trois quarts du prix d’une Model 3. Ce serait à la fois un moyen d’attirer de nouveaux consommateurs et de proposer une source de revenus appréciable pendant la durée de vie d’un robot taxi, environ 11 ans. Selon Musk, Tesla s’accorderait 25 à 30 % du prix de la course. L’entrepreneur promet un tarif réduit pour l’usager. D’après les Echos, le transport reviendrait à 18 cents par mile, contre 2 à 3 dollars pour un service classique de VTC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend