Accueil > Business > Transports > Waymo commence à facturer son service de robots taxis en Arizona
robots taxis waymo

Waymo commence à facturer son service de robots taxis en Arizona

Waymo se prépare à lancer son service de robots taxis. Selon TechCrunch, la filiale d’Alphabet a commencé à tester des modèles économiques pour ses véhicules autonomes utilisés à Phoenix, en Arizona.

Waymo, filiale de conduite autonome d’Alphabet, est sans doute la firme la plus avancée dans son domaine. Mais quand une société apparentée à Google se lance dans un secteur, elle ne cherche pas uniquement à disposer des meilleures technologies.

Robots taxis cherchent modèles économiques

Les robots taxis de Waymo ont parcouru plus de 16 millions de kilomètres. Il est maintenant temps de rentabiliser dix ans de recherche et développement. La filiale commence les tests de possibles modèles économiques appliqués à son service de robots taxis.

Lors de la réunion consacrée au résultat économique d’Alphabet, Ruth Porat, la CFO de la société a indiqué que le programme de test de Waymo se déroulant en Arizona a été élargi. Au cours du troisième trimestre, la société a débuté le test de différents modèles économiques au sein de son application mobile, a -t-elle précisé.

TechCrunch a contacté un porte-parole de Waymo pour en savoir plus. Ce dernier confirme l’information et ajoute :“la tarification est en phase de test vise uniquement à solliciter les commentaires des premiers usagers et ne reflète pas les divers modèles de tarification envisagés dans le cadre d’un service accessible au public”, a – t- il écrit dans un mail.

Une route toute tracée depuis 2016

Waymo a débuté ses tests sur route publique en 2016 à Chandler, dans la banlieue de Phoenix, Arizona. En avril 2017, elle lançait son early rider program. Petit à petit, elle a retiré les conducteurs et ses employés de ses Chrysler Pacifica afin de tester ce service totalement autonome auprès de personnes sélectionnées sur le volet.

Aux dernières nouvelles, le early rider program comptait 400 adhérents. Si la firme prétend avoir étendu le programme, elle ne se prononce pas sur le nombre actuel de participants. Par ailleurs, les véhicules de la société sont maintenant capables de les déposer aux arrêts de bus et devant les gares de transport.

Alors que les essais se poursuivent dans des villes comme Mountain View, en Californie et à Austin au Texas, le lancement officiel du service de robots taxis est prévu avant la fin de l’année à Phoenix.

Outre la mise en place d’un modèle économique, la filiale d’Alphabet doit encore obtenir les autorisations légales pour ce service de robots taxis. C’est probablement ce point qui reste de freiner ses avancées.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend